Kaléido scope

ATELIER #13
Objectif Photo / Le Pari(s) des enfants



Dans le cadre du programme “L’Art pour grandir” développé par la Ville de Paris pour élargir l’accès des jeunes Parisiens à l’art et la culture, la Direction des Affaires Scolaires de la Ville de Paris a souhaité initier un projet spécifique autour de l’éducation à l’image, intitulé “Objectif Photo, le […]

Dans le cadre du programme “L’Art pour grandir” développé par la Ville de Paris pour élargir l’accès des jeunes Parisiens à l’art et la culture, la Direction des Affaires Scolaires de la Ville de Paris a souhaité initier un projet spécifique autour de l’éducation à l’image, intitulé “Objectif Photo, le Pari(s) des enfants”.

La Maison Européenne de la Photographie et la Maison du Geste et de l’Image se sont associées pour coordonner cette action.

Des ateliers de pratique photographique ont été proposés aux enfants de 60 centres de loisirs. Accompagnés par un artiste photographe et leur animateur, ils ont mené une réflexion et une pratique artistique en regard de la thématique de cette sixième édition : “T’es où ?”.

Sept professeurs d’arts visuels de la Ville de Paris ont également participé avec leurs élèves de classe élémentaire.

“T’es où ?”, cette question est devenue un nouvel automatisme avec l’apparition du téléphone portable. Réflexe de bienveillance ou de surveillance, cette interrogation est intrinsèquement liée aux bouleversements des notions d’espace et de temps induits par l’usage du téléphone portable.

Véritable appendice de notre être, il nous suit dans notre mobilité, notre itinérance.

À tout moment, en tous lieux, nous pouvons répondre à la question “T’es où ?” de façon polymorphe : vocale, textuelle ou visuelle. Bien plus que la voix ou le texte, la production d’image acte notre présence in situ. Avec une image d’espace ou un autoportrait (Selfie), nous rendons visible notre localisation. Caractérisées par l’instantanéité de production et de diffusion (Facebook, Instagram, Snapchat), ces images sont conversationnelles.

À l’encontre de cet usage, il a été proposé aux enfants de mener une pratique photographique réflexive et intentionnelle, avec de “simple” appareil photo. De façon littérale, de manière détournée (camouflage, dissimulation, etc.) ou fictionnelle (mise en scène de soi, construction de décor, collage, etc.), les enfants ont été invités à élaborer une production photographique en réponse à cette question “T’es où ?”, qui ouvrira peut-être à une autre question essentielle : “T’es qui ?”

En complément des ateliers de pratique mis en œuvre par les artistes photographes, et pour nourrir la réflexion autour de la thématique, une conférence a été proposée par le service culturel et pédagogique de la MEP, en démarrage de l’opération à l’ensemble des animateurs et professeurs. Leur ont été présentés les travaux d’auteurs qui ont dans leur pratique un questionnement sur ces nouveaux outils de communication, ou sur le rendu littéral, poétique, politique, fictionnelle ou détournée de notre présence au monde :  “The Phone Book” de Martin Parr, “Space Invaders” de Jeremy Woods, “Suite vénitienne” de Sophie Calle, “Sentimental Journey” de Nobuyoshi Araki, “Echelle 1” de Cédric Delsaux, “L’ombre et le reflet” de Minot et Gormezano, “Autoportrait” de Lee Friedlander, Arno Rafael Minkkinen, “Notes” de Raymond Depardon, Duane Michals, “Tête de gondole” d’Émile Loreaux, “Hiding in the City” de Liu Bolin, “Minitopia” d’Édith Roux, Gilbert Garcin, “Station” de Vincent Debanne, etc.

Et pour engager une ouverture culturelle complémentaire, les enfants ont bénéficié d’une visite découverte des expositions de la Maison Européenne de la Photographie : ““Toute photographie fait énigme” Une collecte de regards conçue et présentée par Michel Frizot, “L’Italie de Bernard Plossu” et “Harry Gruyaert”.

Une exposition au 104 retrace cette aventure…

 

Photographes
Sara Acreman, Valéria Anzolin, Emmanuelle Blanc, Hermine Bourgadier, Yves Breton, Guillaume Buée, Valentina Canseco, Zabou Carrière, Dominique Cartelier, Laurent Chemin, Clara Chichin, Evelyne Coutas, Jean de Calan, Bertrand Desprez, Chloé Devis, Bruno Dieudonné, Marion Dubier-Clark, Camille Entratice, Philippe Fabian, Franck Ferville, Caroline Feyt, Olivia Fryszowski, Christophe Galatry, Olivia Gay, Marilyne Grimmer, Julie Guiches, Lola Hakimian, Pauline Hisbacq, Olivia Lavergne, Florence Lebert, Michel Lebrun, Svetlana Loboff, Hélène Mauri, Julia Maria Lopez Mesa, Émile Loreaux, Cynthia Mancuso, Sandrine Marc, Marie Maurel de Maillé, Martine Mougin, Anaïs Pachabézian, Anne Rehbinder, Anna Rouker, Elisabeth Schneider, Xavier Schwebel, Claire Soton, Raphaël Trapet, Anne Veaute, Valentine Vermeil, Hortense Vinet, Anton Zatzepine, Anna Zaworonko.

Professeurs d’arts visuels
Rémy Argenson, Denis Bernier, Jean-Michel Coulombier, Carole Douchy, Elsa Gomis, Isabelle Massenet, Corinne Viennot.

 

Exposition du mercredi 13 mai au dimanche 31 mai 2015
Le CENQUATRE
5 rue Curial 75019 Paris  (Métro Riquet)
Entrée gratuite
Du mardi au dimanche de 12h à 19h, tout public

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...