Kaléido scope

ATELIER #14
Théorie de la téci



La Maison Européenne de la Photographie est partenaire des dispositifs éducatifs initiés par les politiques culturelles du ministère de l’Éducation Nationale, du ministère de la Culture et de la Communication et de la Mairie de Paris. Ces dispositifs s’inscrivent dans le projet d’établissement et constituent une occasion de rencontre privilégiée entre le monde de l’éducation et celui de la création. Ils proposent aux élèves d’une classe une activité régulière de découverte et de création photographique.

Résidence d’artiste : Elsa Mazeau / “Théorie de la téci” / Collège Amédée Laplace & Lycée Antoine de Saint-Exupéry (Créteil 94)

Elsa Mazeau, artiste, est intervenue dans le cadre d’une résidence d’artiste au sein du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry à Créteil.

Dans le cadre de ce dispositif éducatif, les élèves ont été invités tout au long de l’année scolaire à découvrir la photographie, par la présentation du processus de création d’Elsa Mazeau, sous forme de conférences, d’expositions, d’analyse d’images et d’ateliers de pratique.

Théorie de la téci

Du dictionnaire :
« cité » désigne le lieu où des hommes se sont réunis et ont créé un habitat fixe, la ville.

« théorie » du grec theorein, « contempler, observer, examiner », désigne couramment une idée vraisemblable, souvent basée sur l’observation ou l’expérience, donnant une représentation idéale, éloignée des applications.

Elsa Mazeau aime bien l’idée de confier l’élaboration d’une théorie à des jeunes. Son intention est de faire participer les élèves, et l’ensemble de la communauté éducative en tant que guide de leur quartier, qu’urbanistes improvisés, modèles et photographes.

Ce projet porte sur l’habitat et le fantasme d’une habitation idéale. À partir d’enquêtes auprès des habitants, glanant idées ou puisant dans leurs propres rêves, les élèves ont proposé les éléments architecturaux manquants des maisons et des immeubles de leur quartier. Tels des urbanistes chevronnés et dans l’idée de corriger les aspects manquants à l’architecture, ils ont dessiné au feutre sur des feuilles transparentes des éléments architecturaux et ont superposé leur idée à l’architecture existante. La photographie a fixé leurs propositions.

C’est à travers ces questions de paysage urbain, qu’à été engagé ce projet questionnant l’architecture d’un territoire. La fabrication de ces photographies témoignent, par les étapes préalables à l’acte photographique, du cheminement et de la réalisation d’une idée et par la même comment une idée architecturale née et se construit.

Une première exposition rassemblant le work in progress des élèves a été organisée au sein de la “Galerie du temps présent” du lycée. Et pour la restitution finale, ont été réalisés une exposition dans le collège et un livre édité pour chaque élève participant.

En complément de cette pratique photographique, une sensibilisation et une ouverture culturelle sont proposées sous forme de conférence “La représentation du territoire” et d’une visite commentée d’une exposition à la Maison Européenne de la Photographie.

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

  • “Théorie de ma téci” Élèves du collège Amédée Laplace et du lycée Antoine de Saint-Exupéry, Créteil

 

Collège Amédée Laplace (Créteil) / Classe de 3e / Nathalie Ripoll, professeur agrégé d’arts plastiques / Mr Toulet-Morlanne, principal du collège
Lycée Antoine de Saint-Exupéry (Créteil 94) / Classe de Première STMG  / Jean-Rodolphe Loth, professeur agrégé d’arts plastiques / Mr Carpentier, proviseur du lycée.

Opération réalisé avec le soutien de la Direction des Affaires Culturelles d’Ile-de-France, la Délégation Académique aux Arts et la Culture du Rectorat de Créteil, en partenariat avec la Maison Européenne de la Photographie

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...