Kaléido scope

ATELIER #26
Suis-je pour autant un stéréotype ?



La Maison Européenne de la Photographie est partenaire des dispositifs éducatifs initiés par les politiques culturelles du ministère de l’Éducation nationale, du ministère de la Culture et de la Communication et de la Mairie de Paris. Ces dispositifs s’inscrivent dans le projet d’établissement et constituent une occasion de rencontre privilégiée entre le monde de l’éducation et celui de la création. Ils proposent aux élèves d’une classe une activité régulière de découverte et de création photographique.

Classe à projet artistique et culturel / “Suis-je pour autant un
stéréotype ?” / Collège Paul Verlaine (Paris 12e) / Olivia Fryszowsky

Olivia Fryszowski, photographe, est intervenue auprès d’une classe de 4e, au sein de collège Paul Verlaine à Paris, pour mener un atelier de pratique artistique initié par Delphine Fréchard, professeur de physique-chimie.

« Car Je est un Autre » Arthur Rimbaud

Par petits groupes, nous sommes sortis du collège, à proximité de la gare de Lyon. À l’extérieur, un certain nombre d’images ont attiré notre attention. Que disent ces images, qui pour la plupart, sont publicitaires ?

Au travers de ces photographies, que l’on impose à notre regard, les modèles féminins et masculins sont forts et bien distincts.

Lorsque nous avons demandé aux adolescents ce qu’ils pensent des stéréotypes de genre, ils ont répondu qu’ils s’y trouvent à l’étroit. Les filles n’ont pas forcément envie de se grimer ou de se maquiller, elles portent souvent des pantalons et les garçons se trouvent enfermés dans des rôles de protecteurs, d’hommes forts alors qu’ils se sentent fragiles, l’homme dominant et vainqueur, batailleur ne leur va pas si bien. Les modèles sont pénétrants, les dictats brutaux lorsque l’enfance s’en va.

Les images portent les germes qui modèlent les hommes et les femmes de demain. Les modèles imposent des valeurs et des croyances qui favorisent la beauté, les héros, la force et l’argent ; prince ou serviteur, princesses ou femmes au foyer, dominants ou soumis, proies ou victimes.

Les adolescents doivent se déterminer dans ces jeux de rôle, entrer dans le monde des adultes par des voies dessinées par d’autres qu’eux. Ils héritent de valeurs qui ne sont pas les leurs : la force, la puissance, la parole, pour les hommes ; la séduction, la beauté, le silence et la soumission pour les femmes.

Durant quelques heures, ensemble, nous avons relevé les rôles réservés à chacun. Les adolescents ont réalisé des photographies qui leur ressemblent un peu plus, avec leurs apports critiques ou humoristiques, en questionnant l’identité des genres.

De l’ensemble des productions ont été réalisés un livre et une exposition au sein du collège.

  • LIVRE-int.-Collège-Verlaine-dble-pages_Page_01

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Élèves du collège Paul Verlaine, Paris 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Exposition à la Mairie du 12e

  • “Suis-je pour autant un stéréotype ?” Exposition à la Mairie du 12e

 

Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement de Paris, Jean-Luc Romero-Michel, adjoint chargé de la culture et du tourisme, et Laurent Touzet, adjoint chargé des affaires scolaires et périscolaire, ont souhaité valoriser le travail des élèves en organisant une exposition sur les grilles du square Eugène Thomas.

Collège Paul Verlaine (Paris 12e) / Classe de 4e / Delphine Fréchard, professeur de physique-chimie, Paraskevi Foulon, professeure documentaliste, Bennacer Abdel Ouarid, accompagnant des élèves en situation de handicap.

Les élèves de la classe de 4e : Dina Abdelhadi, Aicha Bakayoko, Bilel Ben El Mili, Christiane Bernadel, Waël Berrajah, Rayan Bououni, Julia Bröckel-Chang, Saga-Baba Coulibaly, Flore Coutant, Aboubacar Dansso, Vakaba Diaby, Hamadou Diawara, Elisa Gallo, Clément Holleville, Mabrouka Miladi, Camille Minard, Miriam Misemo, Océanne Moutier, Mateo Mura, Ivar Philibert, Gustave Pitet, Islem Saidani, Amadou Sidibe, Zelda Spielmann, Angèle Sun, JeshicaThiraimaran, Mélanie Ye, Laura Zerrouki

Opération réalisée avec le soutien de la délégation académique aux Arts et à la Culture du rectorat de Paris (ministère de l’Éducation nationale), de la direction des Affaires scolaires de la Ville de Paris, en partenariat avec la Maison Européenne de la Photographie.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...