Kaléido scope

Visite-Atelier scolaire #17 

Nino Migliori



Retour en images sur les Visites-Ateliers pour des collégiens proposées par les ATELIERS DU 12, autour de l’exposition « Nino Migliori, La matière des rêves ».

Dans le cadre du dispositif “École ouverte”, a été proposée pour un groupe constitué de 20 élèves de classe de 5e et 4e du Collège André Doucet (Nanterre, 92), une visite-atelier de l’exposition de Nino Migliori, durant les vacances scolaires.

Nino Migliori développe une pratique de photographe amateur passionné. Dès ses débuts, il s’oriente à la fois vers une photographie réaliste et vers une expérimentation tout à fait originale en utilisant divers matériaux et procédés.
Producteur frénétique de formes et d’écritures lumineuses, Nino Migliori l’alchimiste questionne inlassablement la matière et les procédés liés à la photographie argentique, convaincu que le processus est plus intéressant que le résultat final.

Suite à la visite de l’exposition, et dans la continuité des expérimentations de Nino Migliori, il a été proposé aux élèves de découvrir et d’expérimenter un procédé de production d’images sans appareil photo : le cyanotype, technique de photogramme inventée en 1842 par le scientifique et astronome anglais John Frederick William Herschel.

Après une brève introduction expliquant le principe optique de la camera obscura et les procédés chimiques nécessaires à la fixation de l’image produite par la chambre noire, leur a été présenté le principe de sensibilisation chimique du papier, en enduisant avec un pinceau un mélange de ferricyanure de potassium et du citrate de fer ammoniacal vert.

Ensuite, chaque élève a choisi des objets parmi une sélection, qu’il a ensuite disposés sur son papier sensibilisé. Très délicatement, chacun s’est dirigé avec sa composition vers l’insoleuse UV. La lumière de l’insoleuse fait apparaître, par contact, les traces des objets sur la surface sensibilisée.

Puis, les enfants sont passés à l’étape de la révélation de l’image : baigner le papier dans un bain d’eau pour retirer les restes des produits chimiques et observer la magie de l’apparition des traces blanches des objets et du changement de couleur du vert au bleu ; passer ensuite dans un bain d’eau oxygénée pour accélérer la révélation et intensifier le bleu Prusse du cyanotype ; et pour finir, tremper le papier dans un bain de rinçage.

À la fin de l’atelier, une fois les images séchées, chaque élève est reparti avec sa création.

Avec la participation de : Abdelmalek, Ali, Alimatou, Ayoub, Chaïma, Dan, Doua, Ghélès, Hamédy, Ibrahima, Marley, Mouanwal, Moudjahid, Omar, Oussama, Réda, Ronan, Sharazed, Sydney, Toihïr
Mme Claudine Marie, Principale du collège
Mme Karima Houhou, conseillère principale d’éducation.

 

Cette visite-atelier scolaire a été conçue et animée par Ghyslaine Badezet et Marie-Laure Colrat-Taft.

Remerciements chaleureux à Vincent L’Homer pour le prêt de l’insoleuse UV conçue par ses soins et ses conseils précieux.

Consultez notre page programmation pour découvrir les prochaines visites-ateliers, ainsi que l’ensemble de nos activités.

 

AVEC LE SOUTIEN DE

Logo Neuflize OBC

Les actions pédagogiques de la Maison Européenne de la Photographie à destination du jeune public bénéficient du soutien de Neuflize OBC.

 

EN PARTENARIAT MEDIA AVEC

LOGO-parismomes

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...