La MEP en ligne

Une œuvre, Une minute – Eikoh Hosoe



Eikoh Hosoe, Kamaitachi #8, 1965

Un démon-belette hantant les rizières et terrorisant les villageois de ses griffes acérées : ainsi se résume la légende du Kamaitachi. Dans sa série éponyme de 1965, Eikoh Hosoe convoque ses souvenirs d’enfance de la campagne japonaise où, avec sa mère, il fuit Tokyo durant la Seconde Guerre mondiale.
Tatsumi Hijikata chorégraphe avant-gardiste créateur à la fin des années 50 du butô, la “danse des ténèbres”, lui sert de modèle et livre une série de performances en totale communion avec le paysage et les habitants dans sa région natale du Tohoku, dans le Nord-Est du Japon. Comme ici où, sentinelle prostrée au sommet d’une barrière de fortune, mi-homme, mi-bête, il veille sur les champs alentour dans une contre-plongée dramatique nimbée d’un ciel menaçant.

Virginie Huet

 

Eikoh Hosoe
Eikoh Hosoe est né en 1933 à Yonezawa dans la préfecture de Yamagata. Il vit aujourd’hui à Tokyo.

 

Eikoh Hosoe, Kamaitachi #8, 1965
Collection MEP, Paris. Don de la société Dai Nippon Printing Co., Ltd.
© Eikoh Hosoe

 

1 œuvre, 1 minute
Tous les quinze jours découvrez une pépite de la collection de la MEP.

À découvrir aussi

-->