Le projet

Fondée en 1978 par Jean-Luc Monterosso, Henry Chapier, Marcel Landowski et Francis Balagna, l’association « Paris Audiovisuel » est à l’origine de la biennale du Mois de la photo, ainsi que de la création d’une remarquable collection de photographies et d’une des plus importantes bibliothèques spécialisées d’Europe.

En 1985 la Ville de Paris met à la disposition de l’association Paris Audiovisuel, l’Espace Photo situé près de l’emplacement actuel du Forum des Images – Place Carrée. Cette première galerie de 400 m2 fonctionne sous la direction artistique de Jean-Luc Monterosso, et représente  la pierre angulaire de la future Maison Européenne de la Photographie de par sa programmation destinée à faire connaître les œuvres des artistes français ou étrangers, aujourd’hui célèbres pour la plupart, mais à l’époque considérés simplement comme les pionniers de ce mouvement contemporain de la photo.

À l’approche des années 90, « Paris Audiovisuel » assume un double rôle : celui de promouvoir une politique artistique et culturelle en direction des Parisiens et parallèlement l’ambition de faire du Mois de la Photo, créé en 1980, le fer de lance d’un « Paris, capitale incontestée de la photographie ».
Mais l’Espace Photo, désormais trop exigu pour permettre l’essor de ce grand projet, s’installe, grâce à la Ville, dans l’ancien hôtel particulier de Cantobre à Saint-Paul, dont la restauration et la construction d’un bâtiment moderne sont confiées à l’architecte Yves Lion.

La MEP, dans sa nouvelle configuration, est inaugurée en 1996.

Avec pour ambitieux pari de rassembler en un lieu unique, des espaces d’exposition, une bibliothèque et un auditorium, Jean-Luc Monterosso fait de la MEP, le temple de la photographie à Paris. Le succès est au rendez-vous. Henry Chapier la présidera jusqu’en décembre 2017 avant de laisser la Présidence à Jean-François Dubos.

En Janvier 2018, la nomination de Simon Baker, pour succéder comme directeur de la MEP, est validée à l’unanimité par le Conseil d’Administration. Son projet d’ouverture à l’international, à de nouvelles pratiques, à de nouveaux artistes émergents et à de nouveaux publics, s’inscrit dans l’héritage de la Maison.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...