Présentations

 

Un Mois de trésors

Comment qualifier ce Mois de la Photo 2014 sinon qu’il est plus que jamais riche de trésors, quelle que soit la thématique choisie ?

Du côté des amateurs célèbres, on se bousculera au Pavillon Carré de Baudoin pour Michel Houellebecq, mais aussi à l’Institut Hongrois, qui affiche la genèse du photojournalisme dans ce pays. A la Maison Européenne de la Photographie, on accueille Michel Frizot.

Au cœur de l’intime, David Guiraud expose dans sa galerie « Le Corps Masculin », en réplique ou en complément à la récente manifestation du Musée d’Orsay. Dès le début septembre, la Fondation Henri Cartier-Bresson inaugure le passage du noir à la couleur traité par William Eggleston.

Quant à la photographie méditerranéenne, qui bénéficie d’une sélection abondante, le visiteur n’a que l’embarras du choix, contraint de surcroît à un parcours marathonien à travers les galeries et face à des artistes qui instaurent un véritable dialogue des cultures. La Maison Européenne de la Photographie se réserve une découverte nommée Alberto Garcia Alix.

Ce panorama stimulant représente deux années d’un travail acharné des commissaires chargés d’illustrer les thématiques choisies par le directeur de la Maison Européenne de la Photographie, Jean-Luc Monterosso, au terme d’une concertation collégiale. A noter pour l’anecdote que les femmes jouent spontanément un rôle prépondérant et majoritaire dans ce Mois de la Photo 2014, bien au delà du principe de la parité.

A l’ensemble des acteurs de cette Biennale, j’adresse mon vibrant hommage et mes vifs remerciements.

Henry Chapier
Président de Paris Audiovisuel, Maison Européenne de la Photographie

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...