• Peace for Galilée de la série « Civil war » Bombardement de Beyrouth par l’armée de l’air israélienne, juillet 1982 © Fouad Elkoury
  • The railway de la série « Illusions » Ras Baalbek, Liban, 1998 © Fouad Elkoury
  • The sniper de la série « Beyrouth Centre Ville » Rue Foch, Beyrouth 1991 © Fouad Elkoury
  • Man with attaché-case de la série « On the road » Aksaray, Istanbul, 1999 © Fouad Elkoury
  • Retired Buses de la série « The lost empire » Kunmadaras, Hongrie 2010 © Fouad Elkoury
  • © Fouad Elkoury
  • © Fouad Elkoury
  • © Fouad Elkoury

Maison Européenne de la Photographie

FOUAD ELKOURYLE PLUS BEAU JOUR


Photographe et vidéaste libanais, Fouad Elkoury vit entre Paris et Beyrouth. Dans les années 1980, il couvre la guerre civile au Liban et au Proche Orient. Son travail aborde le paysage urbain comme la dimension d’intimité ou les questions socio-politiques en temps de guerre.

Exposé notamment au Palais de Tokyo, à la Biennale de Venise, au Beirut Art Center, Fouad Elkoury présente, avec cette installation de plusieurs diaporamas vidéo, sa deuxième exposition à la Maison Européenne de la Photographie. Comme il l’explique, « tout est parti d’un poème d’Etel Adnan To live in a time of war / Vivre en temps de guerre, que je tenais à illustrer. Avec le temps, et au gré des associations d’images, ce souhait s’est transformé en une projection multiple, une sorte de pièce en trois actes qui raconte plusieurs histoires à la fois. »

 

MÉCÉNAT DE COMPÉTENCE

Traduction des textes d’exposition réalisée grâce au mécénat de compétence de l’agence THOMAS-HERMÈS

Logo Thomas-Hermes