• Michel Journiac Rituel du sang. Rencontre de l’homme / Rencontre de la femme, 1976 Transfert photographique et technique mixte sur toile © Michel Journiac / ADAGP. Courtesy Galerie Christophe Gaillard.
  • Michel Journiac 24h de la vie d’une femme ordinaire. 20 ans après. La Bourgeoise. La leçon de piano, 1994 Tirage gélatino-argentique © Michel Journiac / ADAGP. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris.
  • Michel Journiac L’inceste, N°1 : fils-fille-amante / fils-garçon-amant / fils-voyeur, 1975 Issu d’un polyptique de neuf photomontages Tirages gélatino-argentiques sur carton © Michel Journiac / ADAGP. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris.
  • Michel Journiac Le vierge mère, 1982-1983 Tirage argentique couleur © Michel Journiac / ADAGP. Courtesy Galerie Christophe Gaillard.
  • Michel Journiac Rituel pour un autre, Galerie Stadler. Le marquage de sang, 1976 Tirage gélatino-argentique © Michel Journiac / ADAGP. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris.
  • Michel Journiac 24h de la vie d’une femme ordinaire. Le quotidien. Le raccord, 1974 Tirage gélatino-argentique © Michel Journiac / ADAGP. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris.
  • Michel Journiac Icône du temps présent. L’offrande, 1985 Emulsion gélatino-argentique sur toile, gouache blanche et dorure. © Michel Journiac / ADAGP. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris.
  • Michel Journiac 24h de la vie d’une femme ordinaire. Phantasmes. L’enlèvement, 1974 Tirage gélatino-argentique © Michel Journiac / ADAGP. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris.
  • Michel Journiac 24h de la vie d’une femme ordinaire. Phantasmes. La cover-girl, 1974 © Michel Journiac / ADAGP. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris. Don de l’auteur.

Maison Européenne de la Photographie

Michel JourniacL'Action Photographique


Personnage clé de la scène artistique des années 1970 et 1980 et initiateur de l’art corporel en France, Michel Journiac est aujourd’hui reconnu, plus de vingt ans après sa disparition, comme une source d’inspiration pour de nombreux artistes.

L’exposition réunit une centaine d’œuvres qui recouvrent les grandes thématiques de l’artiste : les Pièges, les Rituels, les Contrats et les Icônes. À travers une pratique protéiforme parodiant des rituels religieux ou sociaux, il s’interroge sur les jeux d’identité et remet en question la morale, la sexualité ou le sacré. C’est par la photographie qu’il conserve en grande partie les traces de ces actions, sorte de parachèvement de la démarche laissée en suspens. Ses photographies font revivre le corps, l’authentifient, lui redonnent un sens politique en y infiltrant même une mémoire collective des marges. Prophétique, son œuvre dégage une véritable énergie poétique, privilégiant l’écart, l’affût, le saut de côté, motivée par un état d’esprit totalement émancipé et libre.

 

Exposition présentée dans le cadre du Mois de la Photo du Grand Paris

MDLP_LOGO_carre

 

Commissaires d’exposition

Françoise Docquiert et Pascal Hoël

 

Édition

Un catalogue, publié aux Éditions Xavier Barral, accompagne l’exposition

 

En parallèle de l’exposition à la MEP, le Transpalette de Bourges présente l’exposition « Rituel de transmutation & Contaminations au présent »
du 1er avril au 27 mai 2017.
Commissariat Vincent Labaume et Damien Sausset.