Kaléido scope

Le choix de la bibliothèque #2



Une sélection, par la bibliothèque de la MEP, d’ouvrages de son fonds, souvent des acquisitions récentes, participant de la mémoire internationale de l’édition photographique.

Une sélection, par la bibliothèque de la MEP, d’ouvrages de son fonds, souvent des acquisitions récentes, participant de la mémoire internationale de l’édition photographique.

Viviane Sassen

Lauréate du prix de Rome en 2007 puis de l’ICP Infinity Award de la photographie en 2011 et régulièrement exposée (entre autres  au MoMA de New York, à la biennale de Venise et aux Rencontres d’Arles en 2013), Viviane Sassen est devenue en moins d’une décennie l’un des photographes les plus reconnus de sa génération.

Née en 1972 à Amsterdam, l’artiste néerlandaise s’est d’abord fait connaître par son travail dans le domaine de la mode, genre disputé de la photographie dont elle a su repenser les codes pourtant usés. Ainsi, après l’avènement des travaux de Mark Borthwick ou de Juergen Teller (pour ne pas citer Terry Richardson) – imités partout et par tous –, Viviane Sassen est sans nul doute l’une des très rare photographe à avoir su innover et renouveler ce genre. En témoigne l’imposant ouvrage In and Out of Fashion, publié cette année chez Prestel, qui présente une rétrospective de ses œuvres parues dans les magazines entre 1998 et 2012.

Mais l’intérêt actuel pour Viviane Sassen s’explique également et avant tout par le fait qu’elle ait pris soin de doubler son travail commercial d’une œuvre plus personnelle, régulièrement ponctuée par la publication de livres singuliers qui, sans toutefois être des livres d’artistes à proprement dit, se distinguent par leur élégance et leur originalité.

Des très beaux et remarqués Flamboya (Contrasto, 2008) et Parasomnia (Prestel, 2011) – hommages à la peau de « couleur » –  jusqu’à Sol & Luna (Librayman, 2013) – ode solaire à la beauté lunaire d’un modèle –  ou bien encore Roxane (Oodee, 2012) et Etan & Me (Oodee , 2013)  – jeu sur le double et le reflet –, Viviane Sassen excelle en effet à nous perdre dans ses mises en scène ludiques où l’usage d’aplats de couleurs franches (recours au bodypainting sur ses modèles) et le brouillage des perspectives (utilisation de miroirs pour perturber l’échelle des plans) sont sans cesse relayés par ses mises en page.

Plus que nulle part ailleurs, c’est bien dans le livre que les images chamarrés de Viviane Sassen trouvent leur sens et s’épanouissent dans un style « pictural » qualifié ici et là de « surréalistes », mais que l’on devrait plutôt ranger dans la catégorie dite « fauve ».

Nicolas Comment

En vente à la librairie
In and Out of Fashion, Prestel, Munich (D), 2013, 53 €.
Sol & Luna, Libraryman, Stockholm (S), 2013, 45 €.

En consultation à la bibliothèque Roméo Martinez
Flamboya, Contrasto, Rome (I), 2008. [M 2008 SAS]
Sketches, Kominek, Berlin (D), 2010. [PM 2010 SAS]
Parasomnia, Prestel, Munich (D), 2011. [ M 2011 SAS]
Roxane, Oodee, Londres (GB), 2012. [M 2012 SAS]
In and Out of Fashion, Prestel, Munich (D), 2013. [M 2013 SAS]
Etan & Me, Oodee, Londres (GB), 2013. [M 2013 SAS.1]
Sol & Luna, Libraryman, Stockholm (S), 2013. [M 2013 SAS.2]

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...