Kaléido scope

Le choix de la bibliothèque #3



Une sélection, par la bibliothèque de la MEP, d’ouvrages de son fonds, souvent des acquisitions récentes, participant de la mémoire internationale de l’édition photographique.

Une sélection, par la bibliothèque de la MEP, d’ouvrages de son fonds, souvent des acquisitions récentes, participant de la mémoire internationale de l’édition photographique.

Ata Kando, Droom in het Woud, Xpublishers, Amsterdam (NL), 2013

En 1954, tout juste séparée d’Ed van der Elsken, Ata Kando se rend dans les Alpes suisses et autrichiennes avec Thomas, Juliette et Madeleine, les enfants qu’elle a eus de son premier mari, Gyula Kando. D’étranges « vacances », immortalisées sur pellicule, qui formeront la matière première d’un ouvrage publié en 1957 et réédité cette année, pour les 100 ans de la photographe néerlandaise.

La suite d’images présentée dans ce livre, qu’accompagne le récit gracile de Thomas, 14 ans, esquisse le déroulé d’un songe. Celui d’une enfant dont le séjour à la montagne avec ses frère et soeur se métamorphose peu à peu, le temps d’une escapade solitaire dans les bois, en épisode merveilleux dont elle devient la fée et où s’invite le jeune narrateur, sous les traits d’un berger. C’est lui qui la ramènera finalement à la réalité, en même temps qu’il la reconduira dans la vallée.

La brièveté et la simplicité du conte, à peu près a-narratif, suscite une sensation de légèreté et de délicatesse que l’on retrouve dans les images, dont on ne sait pas bien si elles ont précédé ou non l’invention du récit, et jusque dans la qualité du noir et blanc, le grain du papier. Même impression quant à la gestuelle des héros, même subtilité quant aux rares éléments de mise en scène (une couronne de fleurs à la grâce préraphaélite, un pagne de fougère, une flûte), à la manière dont la lumière des cimes se dépose sur la peau nue. La frontière est infime entre souvenirs de vacances et fiction, enfance et adolescence, idéal et sensualité. Mais le trait est précis, et la photographe propose une vision du monde, notamment de l’âge tendre, particulièrement forte et originale.  On n’en rangera pas moins, aux côtés de ce livre, des ouvrages à la sensibilité ou aux thématiques voisines : ceux de Lewis Carroll, et, plus particulièrement, le récent Easter and Oak Trees de Bertien van Manen, chez Mack.

Gildas VENEAU

 

Ata Kando, Droom in het Woud, Xpublishers, Amsterdam (NL), 2013
[M 2013 KAN]

Ouvrage également en vente à la librairie de la MEP.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...