Kaléido scope

Hommage à Denis Roche



Denis Roche était un ami de la Maison Européenne de la Photographie.
En 2001, une grande exposition retraçait son parcours de photographe. Ecrivain et philosophe, il avait su donner à la photographie de nouvelles lettres de noblesse.
Avec lui, l’écriture de lumière a perdu son poète.

Denis Roche était un ami de la Maison Européenne de la Photographie.
En 2001, une grande exposition retraçait son parcours de photographe. Ecrivain et philosophe, il avait su donner à la photographie de nouvelles lettres de noblesse.
Avec lui, l’écriture de lumière a perdu son poète.

Jean-Luc Monterosso
Directeur

Éditeur, photographe, théoricien mais surtout poète, Denis Roche est mort mercredi 2 septembre à Paris à l’âge de 77 ans. Il a créé et dirigé pendant trente ans la collection Fiction & Cie aux éditions du Seuil. En 1980, il rejoint Gilles Mora, Claude Nori et Bernard Plossu pour fonder les Cahiers de la photographie, une revue dont l’objectif est de regrouper les écrits de tous ceux qui mènent une réflexion sur la photographie. La revue connaîtra son apogée avec l’organisation de deux colloques à la Sorbonne en 1982 et 1985. Photographe, il reçoit, en 1987, le Grand prix de photographie de la Ville de Paris. La monographie Denis Roche : les preuves du temps [Seuil / Maison Européenne de la Photographie, Paris / Paris, 2001], édité à l’occasion d’une exposition que lui a consacré la MEP, rassemble son œuvre photographique.

Pendant trente ans, Denis Roche a pris de nombreuses photographies, images de voyages, de loisirs ou de déambulations. Le temps est au cœur de l’œuvre . La fascination de l’instantané s’enracine dans un désir profond d’arrêter le temps et de différer, voire de dépasser ou d’échapper à la mort. « Toute photo, tandis qu’on la prend, est un aparté du temps. Bien sûr. […] Au « ça a été » qui troublait si peu, au fond Barthes, se substituerait plus pleinement le « rien à dire » même au plus fort de la captation d’une expression, d’un sourire, d’une forme, d’une lumière. »

 

  • LES CAHIERS DE LA PHOTOGRAPHIE / N°1 : APPROCHES CRITIQUES DE L’ACTE PHOTOGRAPHIQUE. ACCP (Association de Critique Contemporaine en Photographie), Laplume, 1981.

  • LES CAHIERS DE LA PHOTOGRAPHIE / N°1 : APPROCHES CRITIQUES DE L’ACTE PHOTOGRAPHIQUE. ACCP (Association de Critique Contemporaine en Photographie), Laplume, 1981.

  • NOTRE ANTÉFIXE, Denis Roche. Flammarion, Paris, 1978.

  • NOTRE ANTÉFIXE, Denis Roche. Flammarion, Paris, 1978.

  • NOTRE ANTÉFIXE, Denis Roche. Flammarion, Paris, 1978.

  • LEGENDES DE DENIS ROCHE,Denis Roche. Gris Banal, Montpellier, 1981.

  • LEGENDES DE DENIS ROCHE,Denis Roche. Gris Banal, Montpellier, 1981.

  • LA DISPARITION DES LUCIOLES. REFLEXIONS SUR L’ACTE PHOTOGRAPHIQUE, Denis Roche. Editions de l’Etoile, Paris, 1982.

  • LA DISPARITION DES LUCIOLES. REFLEXIONS SUR L’ACTE PHOTOGRAPHIQUE, Denis Roche. Editions de l’Etoile, Paris, 1982.

  • 12 PHOTOGRAPHIES PUBLIÉES COMME DU TEXTEDenis Roche. Orange Export, s.l., 1984.

  • 12 PHOTOGRAPHIES PUBLIÉES COMME DU TEXTEDenis Roche. Orange Export, s.l., 1984.

  • 12 PHOTOGRAPHIES PUBLIÉES COMME DU TEXTEDenis Roche. Orange Export, s.l., 1984.

  • CONVERSATIONS AVEC LE TEMPSDenis Roche. Castor Astral, Paris, 1985.

  • CONVERSATIONS AVEC LE TEMPSDenis Roche. Castor Astral, Paris, 1985.

  • CONVERSATIONS AVEC LE TEMPSDenis Roche. Castor Astral, Paris, 1985.

  • À VARÈSE, UN ESSAI DE LITTÉRATURE ARRÊTÉEDenis Roche. William Blake, Bordeaux, 1986.

  • À VARÈSE, UN ESSAI DE LITTÉRATURE ARRÊTÉEDenis Roche. William Blake, Bordeaux, 1986.

  • À VARÈSE, UN ESSAI DE LITTÉRATURE ARRÊTÉEDenis Roche. William Blake, Bordeaux, 1986.

  • UN PEU PLUS DE LUMIÈRE, MEHR LICHTDenis Roche. Österreichisches Fotoarchiv, Vienne, 1986.

  • UN PEU PLUS DE LUMIÈRE, MEHR LICHTDenis Roche. Österreichisches Fotoarchiv, Vienne, 1986.

  • ÉCRITS MOMENTANÉS. CHRONIQUES PHOTO DU MAGAZINE CITY 1984 – 1987Collectif, texte de Denis Roche. Paris Audiovisuel, Paris, 1988

  • ÉCRITS MOMENTANÉS. CHRONIQUES PHOTO DU MAGAZINE CITY 1984 – 1987Collectif, texte de Denis Roche. Paris Audiovisuel, Paris, 1988

  • PHOTOLALIES : DOUBLES, DOUBLETS ET REDOUBLÉSDenis Roche. Argraphie, Paris, 1988.

  • PHOTOLALIES : DOUBLES, DOUBLETS ET REDOUBLÉSDenis Roche. Argraphie, Paris, 1988.

  • PHOTOGRAPHIES 1965 – 1989Denis Roche. Paris Audiovisuel, Paris, 1989.

  • PHOTOGRAPHIES 1965 – 1989Denis Roche. Paris Audiovisuel, Paris, 1989.

  • PHOTOGRAPHIES 1965 – 1989Denis Roche. Paris Audiovisuel, Paris, 1989.

  • ELLIPSE ET LAPSDenis Roche. Maeght, Paris, 1991

  • ELLIPSE ET LAPSDenis Roche. Maeght, Paris, 1991

  • ELLIPSE ET LAPSDenis Roche. Maeght, Paris, 1991

  • ELLIPSE ET LAPSDenis Roche. Maeght, Paris, 1991

  • L’EMBARQUEMENT POUR MERCUREDenis Roche. Le Point du Jour, Le Rozel, 1996.

  • L’EMBARQUEMENT POUR MERCUREDenis Roche. Le Point du Jour, Le Rozel, 1996.

  • L’EMBARQUEMENT POUR MERCUREDenis Roche. Le Point du Jour, Le Rozel, 1996.

  • AVEC QUOI UNE PHOTOGRAPHIE PEUT-ELLE AVOIR À FAIRE, DÈS LORS QU’ON LA VOIT ? NOTE SUR DEUX PHOTOGRAPHIES DE DENIS ROCHEDenis Roche. Filigranes, Trézelan, 1998

  • AVEC QUOI UNE PHOTOGRAPHIE PEUT-ELLE AVOIR À FAIRE, DÈS LORS QU’ON LA VOIT ? NOTE SUR DEUX PHOTOGRAPHIES DE DENIS ROCHEDenis Roche. Filigranes, Trézelan, 1998

  • LE BOÎTIER DE MÉLANCOLIE. LA PHOTOGRAPHIE EN 100 PHOTOGRAPHIESCollectif, texte de Denis Roche. Hazan, Paris, 1999

  • LES PREUVES DU TEMPSDenis Roche. Seuil / Maison Européenne de la Photographie, Paris / Paris, 2001

  • LES PREUVES DU TEMPSDenis Roche. Seuil / Maison Européenne de la Photographie, Paris / Paris, 2001

  • LES PREUVES DU TEMPSDenis Roche. Seuil / Maison Européenne de la Photographie, Paris / Paris, 2001

  • LES PREUVES DU TEMPSDenis Roche. Seuil / Maison Européenne de la Photographie, Paris / Paris, 2001

  • L’UN ÉCRIT, L’AUTRE PHOTOGRAPHIEDenis Roche. ENS Lettres et Sciences Humaines (Ecole Normale Supérieure), Lyon, 2007

  • LA PHOTOGRAPHIE EST INTERMINABLE. ENTRETIEN AVEC GILLES MORADenis Roche. Seuil, Paris, 2007

 

Autoportraits au déclencheur à retardement, seul ou à deux avec sa femme Françoise, nus, paysages, natures mortes, captées le plus souvent en vacances, ces images en noir et blanc empreintes de poésies sont toujours localisées, datées, légendées de manière factuelle, pour voir les preuves du temps. Il expérimente la possibilité d’écrire une autobiographie par les images et leurs légendes. Diariste, Denis Roche se représente très souvent en train de se photographier, mettant ainsi en abîme la superposition de ces deux pratiques d’auto-représentation. Les autoportraits photographiques de Denis Roche correspondent peut-être au fantasme de la création d’une mise en scène de l’écriture ou du moins à une interrogation constante entre littérature et photographie.

Denis Roche est l’auteur d’une œuvre où l’écriture et la photographie ne cessent de se croiser. Elles s’informent, s’emboîtent, se joignent, se transposent. « Il y a une « littérature » de la peinture, et vice-versa ; une « littérature » de l’histoire, et vice-versa ; une « littérature » de la politique, et vice-versa ; une « littérature » de la religion, et vice-versa ; une « littérature » de la psychanalyse, et vice-versa ; il y  a même une « littérature » de la littérature, et vice-versa. Mais de même qu’il ne saurait y avoir de photographie de la littérature, il ne saurait y avoir de « littérature » de la photographie, car la « littérature » de la photographie, c’est la photographie elle-même. »  Cette affirmation est au cœur de la pensée de Denis Roche sur la photographie. Il a inventé le mot Photolalies [Photolalies : Doubles, doublets et redoublés. Argraphie, Paris, 1988] pour échapper au si mal sonnant photographie, car il ne croit pas à une écriture par la lumière que désigne étymologiquement le nom photographie. Pour lui, la photographie ne quitte jamais le champ artistique. « Elle est toujours exactement au centre du problème. Qu’on le prenne depuis le début de la photographie, l’implication esthétique spécifique à la photographie est absolument constante. Et cela me paraît aussi vrai maintenant. »

Irène Attinger

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...