Kaléido scope

Le choix de la Bibliothèque # 08 – Autour de l’Amazonie et du Brésil



Dans le cadre de l’exposition de Tommaso Protti, Lauréat du Prix Carmignac du photojournalisme, une sélection de livres issus du fonds est présentée à la Bibliothèque Roméo Martinez. Ces ouvrages sont consultables sur simple demande.

Claudia Andujar
Yanomami

Praxis, São Paulo, 1978
[M 78 AND]

Ce livre témoigne du long combat de la photographe Claudia Andujar (née en 1931) pour les Indiens Yanomami, dernier grand peuple culturellement premier et très largement menacé depuis les années 1970. Les images, en noir et blanc, sont accompagnées d’un texte de l’anthropologue Darcy Ribeiro. Claudia Andujar a cadré au plus près les corps des indigènes, détaillant sous une lumière faible et douce, un torse, un fragment de visage, une  main ou un sein. Elle réussit magnifiquement, tout en restant d’une grande sobriété, à donner un portrait documenté et vibrant du peuple Yanomami.

Cristina de Middel
Sharkification

Editora Madalena, São Paulo, 2016
[M 2016 DEM]

Sharkification se présente sous la forme d’une reliure originale en deux parties. Le corps principal du livre est une suite d’images bleutées pleine page, voyage à l’allure quasi-aquatique dans les favelas. Cet ensemble est précédé et suivi de reproductions de fragments de cartes géographiques et de coupures de presse. Tout commentaire est absent, mais Cristina de Middel dit avoir voulu évoquer avec ce livre la stratégie du gouvernement brésilien pour tenter de contrôler les favelas pendant la Coupe du Monde de football, l’utilisation d’unités armées ayant conduit à une militarisation des communautés. Les quartiers deviennent alors semblables à des récifs coralliens abritant les prédateurs évoqués dans le titre.

Yann Gross
Le livre de la jungle : Histoires contemporaines de l’Amazonie et de ses périphéries

Actes Sud / Rencontres de la Photographie, Arles, 2016
[M 2016 GRO.2]

En remontant les traces d’expéditions passées et grâce à des mises en scène discrètes, Yann Gross révèle diverses facettes de l’Amazonie contemporaine et de ses périphéries. Cet univers domestiqué s’éloigne des clichés romantiques des terres oubliées ou du bon sauvage. C’est moins la forêt qui est évoquée dans ce livre à la tranche dorée qu’un répertoire parfois clinique de portraits, d’animaux, d’objets et de détails. La jungle semble toujours repoussée sur les marges, et en devient fantomatique.

Claudi Jaguaribe
Quando eu vi

Punctum, Rome, 2009
[M 2009 JAG]

Le livre de Claudia Jaguaribe s’ouvre sur des photographies pleine page de la forêt amazonienne, puis se concentre sur les détails d’une série de troncs d’arbres, avant que l’image ne se morcelle et soit soumise à des variations formelles. Les motifs végétaux sont en effet recomposés sous forme d’installations de livres, de briques, de tableaux. Des figures de personnages isolés sur fond de ciel viennent ponctuer cette interprétation plasticienne de l’Amazonie, qui se termine par un retour à des vues de jungle.

Pedro Martinelli
Gente X Mato

Jaraqui, São Paulo, 2008
[BM 2008 MAR.11]

Ce livre au format proche de celui d’un tabloïd recense 168 photographies de l’Amazonie en noir et blanc et en couleurs prises entre 1970 (date du début du déboisement par le pouvoir militaire) et 2008. Les images sont réparties en chapitres, “nourriture”, “outils”, “professions”, “costumes”…, qui sont autant de points de vue sur le territoire et les habitants de l’Amazonie. La mise en page laisse une part importante à la typographie dont le jeu avec les images renforce l’aspect journalistique de l’ouvrage.

Caio Reisewitz
Agua escondida

Bei Communicaçao, São Paulo, 2014
[M 2014 REI]

Le photographe brésilien Caio Reisewitz évoque les mutations qui touchent son pays en alliant dans ce livre des vues de la forêt et des images aériennes de grandes agglomérations. Les photographies s’entrechoquent à travers des collages et des découpages, des associations de matières, de noir et blanc et de couleurs acidulées. L’ouvrage est unifié par le thème de l’eau, domestiquée ou sauvage, enjeu écologique majeur. Les dernières pages la donnent à voir de manière plus fantastique à travers une série de paysages fluviaux en infrarouge.

À découvrir également

  • Claudia Andujar
    A vulnerabilidade do ser
    Cosa Naify, São Paulo, 2005
    [M 2005 AND]

  • Claudia Andujar
    Marcados
    Cosac Naify, São Paulo, 2009
    [M 2009 AND.2]

  • René Fuerst
    
Témoignages photographiques d’un passé encore récent : Indiens d’Amazonie. Ressemblances et dissemblances.
    Georg, Genève, 1993
    [M 93 FUE]

  • José Medeiros
    Chroniques brésiliennes
    Haza / Maison de l’Amérique Latine / Maison Européenne de la Photographie / Istituto Moreira Salles
    Paris / São Paulo, 2011
    [M 2011 MED]

  • Sebastiao Salgado
    Genesis
    Taschen, Cologne, 2013
    [M 2013 SAL]

  • Emil Schulthess
    The Amazon
    Simon & Schuster, New York, 1962
    [M 62 SCH]

  • Edu Simões
    Amazonia
    Terra Virgem, São Paulo, 2012
    [M 2012 SIM]

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...