La MEP en ligne

Une œuvre, une minute – Edouard Boubat



Édouard BOUBAT
Paris, 1923-1999

Juste après la guerre, Édouard Boubat rencontre Lella qui deviendra sa femme et sa muse. Ils sont jeunes, amoureux et curieux de tout. Édouard vient d’acheter un Rolleicord. La Petite Fille aux feuilles mortes réalisée au jardin du Luxembourg un soir d’automne est sa première photographie. Son travail sera très vite remarqué. Trois ans plus tard, il est publié dans la revue Camera, expose à la librairie La Hune aux côtés de Brassaï, de Doisneau, d’Izis, puis il est présenté en 1951 au MoMA de New York dans l’exposition “Five French Photographers”. Il rentre la même année au magazine Réalités et débute un voyage ininterrompu sur les cinq continents.

De ces trois photographies émane une conception de l’humanité pleine de ferveur. Son œuvre propose une vision contemplative empreinte d’un sentiment de plénitude, un parti pris qu’il revendique quand il confie que “photographier, c’est exprimer une gratitude”.
Pascal Hoël

La MEP conserve 189 tirages de l’auteur, dont 30 tirages d’époque offerts en 2004 par son fils, Bernard Boubat.

Lella, Bretagne, 1948
Tirage gélatino-argentique réalisé en 1992
40,5 x 30,5 cm
© Édouard Boubat. Don de l’auteur en 1992

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...