Kaléido scope

La Collection de la MEP #3 – Shoji UEDA



Shoji UEDA
Sakaiminato (Japon), 1913 – Yonago (Japon), 2000

Portrait sur les dunes, vers 1950
Tirage gélatino-argentique, 1990
35,5 x 27,8 cm
© Shoji Ueda Office . Don de la société Dai Nippon Printing Co. en 2005

Il y a un peu de Magritte dans ces images du maître Shoji Ueda. Prises dans le décor surréaliste des dunes de Tottori – sa province natale, à 800 km au sud-ouest du bouillonnement tokyoïte –, elles font partie d’une série fleuve réalisée entre 1949 et 1980. Face à la mer, avec du sable à perte de vue, Shoji Ueda est chez lui : dans ce théâtre onirique, il ne se lasse pas de mettre en scène ses voisins et ses proches dans des images minimalistes, minutieusement chorégraphiées, empreintes d’humour et d’une candeur toute poétique. En inconditionnel de Lartigue, il chronique les plaisirs simples avec l’humilité de l’éternel amateur.
Virginie Huet.

En 2005, la société Dai Nippon Printing Co. a fait don à la MEP de 13 tirages de Shoji Ueda, et la succession Ueda lui a offert en 2007 le portfolio Ueda Shoji : Children Calendar. La MEP a consacré au photographe une rétrospective en 2008, sous le titre “Une ligne subtile”.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...