Corps & Artifices, Alice Martins, 2020

Être le socle de l’objet

Avec sa performance « Corps et artifices », librement inspirée des One Minute Sculptures d’Erwin Wurm, la chorégraphe Alice Martins poursuit sa recherche sur la relation entre corps et objets, et se met en scène dans son environnement quotidien.

Ce projet, spécialement conçu pour la MEP et réalisé en continu sur toute une journée, suit un protocole strict : 1 espace, 8 heures,16 objets, 3 études donnant lieu à 128 gestes-rencontres.

Grâce à ces consignes simples, Alice Martins s’émancipe, dans un dialogue avec les objets qui l’entourent, du rapport fonctionnel qui nous lie habituellement à eux, et démultiplie les interactions possibles avec humour et poésie.
______

Alice Martins, « Corps et artifices », 2020. © Alice Martins