La MEP en ligne

Une œuvre, une minute, Maria Hahnenkamp



Sans titre, 2001

Depuis 1988, Maria Hahnenkamp utilise la photographie pour interroger les constructions culturelles façonnées par les médias et le langage sur la féminité, ou plutôt sur ce qui constitue «le féminin» aujourd’hui. Elle travaille par séries, sur la représentation, au propre comme au figuré, du corps féminin. Dans son œuvre, tout n’est que suggestion, le corps est à la fois présent et absent.

Dans la série « une femme », elle décrit ainsi le processus qu’elle a mis en place : « Dans ce cycle, un mannequin se présente frontalement devant l’objectif, éclipsant sa fonction de modèle. Elle presse son corps contre la vitre, comme si elle voulait l’appliquer directement sur le verre de l’objectif. L’œuvre met ainsi en contact le corps avec le support de l’image »

Au premier abord, une image monochrome et abstraite. En faisant abstraction de la couleur aveuglante de l’image, un rouge vif symbole d’amour et de violence, l’œil perçoit les contours d’un corps de femme, sans chair et sans visage, un plan serré qui bouleverse tous les stéréotypes que l’on porte sur le corps féminin. Malgré son aspect très minimaliste et sa construction simple et rigoureuse, cette image garde une part d’intimité  qui bouleverse nos certitudes habituelles.

Pascal Hoël

 

Maria HAHNENKAMP
Est née à Eisenstadt en Autriche en 1959. Elle vit à Vienne.

Sans titre, 2001
Tirage couleur gélatino-argentique acquis en 2002
92,8 x 72,6 cm
© Maria Hahnenkamp

 

Une œuvre, une minute

Tous les quinze jours découvrez une pépite de la collection de la MEP.

 

À découvrir aussi

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...