16è Grand Prix Paris Match
du Reportage photographique

La MEP

16è Grand Prix Paris Match

Depuis sa création en 1980, le Grand Prix Paris Match du Reportage Photographique désigne le reporter photographe de l'année. Sous l'impulsion d'Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match, et du service photo du magazine, ce prix est l'occasion d'offrir au public une vision multiple du monde dans lequel nous vivons.

L'exposition

Image
Haïti, 2010 © Olivier Laban-Mattei / AFP

Depuis sa création en 1980, le Grand Prix Paris Match du Reportage Photographique désigne le reporter photographe de l’année. Sous l’impulsion d’Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match, et du service photo du magazine, ce prix est l’occasion d’offrir au public une vision multiple du monde dans lequel nous vivons. Placé cette année sous la présidence de Jean-Luc Monterosso, et composé de professionnels de la photo et de l’image, le jury du 16e Grand Prix a élu le reportage d’Olivier Laban-Matteï sur Haïti.

Par ailleurs, la mention spéciale “Warwick Evasion” récompense Kasia Wandycz pour son reportage “Des paysans heureux”. À découvrir enfin les autres reportages sélectionnés, 21 regards de photographes pour vivre, les yeux dans les yeux, l’actualité de ceux qui la racontent, de ceux qui en sont les acteurs et parfois les victimes.

Olivier Laban-Matteï, Lauréat du 16e Grand Prix Paris Match du Reportage Photographique
Après des études de géographie et sociologie à Paris, il part en Corse en 1999.
Il devient pigiste permanent pour l’Agence France-Presse sur l’île pendant 5 ans, de 2000 à 2005.
En 2005, il remonte à Paris pour intégrer le staff de l’AFP. Dès lors, il couvre l’actualité nationale et internationale. De la guerre en Irak au cyclone en Birmanie, de la guerre en Géorgie aux émeutes post-électorales en Iran, il s’intéresse avant tout aux pays touchés par les conflits ou les catastrophes naturelles.
En août 2010, il décide de quitter l’AFP pour devenir reporter-photographe indépendant. Il collabore désormais avec des journaux comme le New York Times et l’International Herald Tribune. Il travaille par ailleurs sur des sujets au long cours.
En septembre 2010, le festival de photojournalisme «Visa pour l’Image» à Perpignan lui consacre une exposition sur les victimes de guerres et de catastrophes naturelles qu’il a rencontrées au cours de ses trois dernières années à l’AFP (Iran, Irak, Gaza, Géorgie, Birmanie, Haïti).

L’exposition est réalisée avec le soutien de Canson.

Photographes de l’exposition

Thibault Camus • Alvaro Canovas • Vincent Capman • William Daniels • Alain Ernoult • Thierry Esch • Hubert Fanthomme • Corentin Fohlen • Baptiste Giraudon • Thomas Goisque • Benoît Gysembergh • Eric Hadj • Olivier Laban-Matteï • Sébastien Micke • Philippe Petit • Frank Parry • Philip Poupin • Jean-Pierre Rey • Jérôme Sessini • Pierre Terdjman • Véronique de Vigerie • Kasia Wandycz • Bernard Wis .