The Athens Effect
L'image photographique dans l'art contemporain

La MEP

The Athens Effect

Après les expositions L'Esprit du Nord et L'Été italien, la Maison Européenne de la Photographie poursuit son exploration des scènes photographiques européennes, avec la présentation de l'exposition The Athens Effect.

L'exposition

Image
T.A.M.A, 1998-2006 (c) Maria Papadimitriou

Athènes est aujourd’hui devenue une plate-forme de création et de diffusion de la photographie grecque contemporaine. Les transformations de la ville et l’évolution de son identité nourrissent l’inspiration des artistes et offrent un matériau riche et sans cesse renouvelé.

L’exposition regroupe pour la première fois autour d’un même thème le travail de neuf artistes grecs très prometteurs, utilisant la photographie à titre principal ou secondaire. Leur dénominateur commun n’est pas uniquement le recours à la photographie mais son utilisation à des fins narratives. Ces récits photographiques sont le fruit d’un ancrage territorial, le résultat d’une interprétation des formidables mutations culturelles, sociales et urbaines à l’œuvre actuellement dans la capitale hellénique. Athènes, dans le contexte mouvant qui est le sien, produirait un effet singulier sur la création photographique, en en faisant l’instrument privilégié de l’expression de récits intimes ou sociaux, de fictions politiques ou personnelles. Elle constitue un matériau brut, le point de départ d’une “réinvention” du réel, les artistes s’éloignant de la fonction d’enregistrement du réel et de l’instant, initialement assignée à la photographie.

Kostas Bassanos
Né en 1961 à Kamena Vourla, Grèce, vit et travaille à Athènes et Loannina.
Enseigne la sculpture à l’Université de Loannina.
À partir d’images FIxes ou mobiles, issues de la culture visuelle contemporaine, Kostas Bassanos revisite différents aspects de notre société en proposant des récits qui mêlent le privé et le public, le virtuel et le réel.

Christina Dimitriadis
Née en 1967 à Thessalonique, Grèce, vit et travaille à Berlin.
Travaillant constamment sur l’interface entre le public et le privé, Christina Dimitriadi utilise la représentation photographique d’espaces urbains pour reproduire symboliquement la réalité abstraite des souvenirs et des sentiments.

Panos Kokkinias
Né en 1965 à Athènes, Grèce, vit et travaille à Athènes
Panos Kokkinias photographie les gestes et les situations qui échappent à notre regard, ou relèvent de la sphère privée, et qui illustrent la complexité des liens sociaux. Ses images sont empreintes d’une théâtralité encore renforcée par cette révélation de l’invisible et par les procédés utilisés par l’artiste.

Pandelis Lazaridis
Né en 1941 à Thessalonique, Grèce, vit et travaille entre Volos et Athènes.
Pandelis Lazaridis reproduit, manipule et recontextualise les images d’actualité afin de démystifier les mécanismes de la politique de contrôle et les moyens utilisés pour influencer l’opinion publique.

Dimitra Lazaridou
Né en 1966 à Alexandroupolis, Grèce, vit et travaille à Athènes
Les espaces apparemment sans vie de Dimitra Lazaridou recèlent des histoires complexes qui appartiennent au quotidien mais qui sont reliés aux thèmes plus universels de l’isolement, de l’étrangeté et de la mémoire collective.

Nikos Markou
Né en 1959 à Athènes, Grèce, vit et travaille à Athènes.
Les photographies de Nikos Markou témoignent, non sans ironie, de la grandeur passée de l’ère industrielle ainsi que de l’esthétique des inévitables dégâts de l’urbanisation sur l’environnement.

Despina Meimaroglou
Née en 1944 à Alexandrie, Egypte, vit et travaille à Athènes.
Despina Meimaroglou associe images préexistantes et textes pour dénoncer la violation des droits de l’homme, l’injustice et l’exploitation des plus démunis.

Nikos Navridis
Né en 1958 à Athènes, vit et travaille à Athènes.
Nikos Navridis emploie différents procédés photographiques pour rendre visible l’invisible, pour matérialiser l’air, matière première de son travail.

Maria Papadimitriou
Née en 1957 à Athènes, Grèce, vit et travaille entre Athènes et Volos.
Enseigne au Département d’architecture de l’Université de Thessalonique.
Le travail de Maria Papadimitriou relève à la fois de la contestation sociale et de la contemplation esthétique. Avec T.A.M.A, projet collectif et pluridisciplinaire, elle documente la vie et l’imagerie des populations roms de Avliza, banlieue d’Athènes.

Exposition produite par l’Organisation culturelle hellénique (HCO) / Ministère de la culture grec, avec le soutien de l’Ambassade de Grèce en France.
Commissaire : Birgit Hoffmeister