Maison Européenne de la Photographie

Alexey Brodovitch"La photographie mise en page"


Le nom d’Alexey Brodovtich est inscrit en filigrane dans l’histoire de la photographie du XXe siècle. Pendant plus de vingt ans, de 1934 à 1958, alors qu’il exerce ses activités de directeur artistique dans le cadre du magazine de mode américain « Harper’s Bazaar », il tient un rôle déterminant dans le développement des formes et des techniques de mise en page de la photographie. Il considère celle-ci de façon créative relativement à l’espace de la page imprimée, joue avec son contenu visuel, son cadrage, établit des rapports subtils avec la typographie, instaure le principe d’une dynamique au sein de la double page, mais également celui d’un rythme dans la succession des pages.

On ne mesurera jamais assez l’ampleur des expériences que Brodovitch mène à Harper’s Bazaar avec des photographes comme Martin Munkacsi, Man Ray, George Hoyningen-Huene ou Erwin Blumenfeld ; il travaillera étroitement avec Lillian Bassman et Louise Dahl-Wolfe, accompagnera les débuts de Richard Avedon et Hiro. Il s’ouvre aux reportages de Henri Cartier-Bresson, Bill Brandt, Lisette Model, André Kertèsz ou Brassaï, considérés aujourd’hui comme des maîtres de la photographie moderne.

L’exposition est ordonnée de façon à rendre lisible ce travail dans l’espace de la page du magazine, mais aussi de quelques livres comme « Observations » de Richard Avedon, et d’une ambitieuse aventure graphique, la revue « Portfolio ». Brodovitch met également en page ses propres images dans un livre aujourd’hui très rare, « Ballet ». Ses créations apparaisent toujours aussi inventives et pures.

Gabriel Bauret

-->