Alexia Monduit, Jeffrey Silverthorne
Into My Song

Alexia Monduit, Jeffrey Silverthorne

Cette exposition fait se rencontrer, se répondre, se confronter deux œuvres, deux écritures photo-graphiques dans leur singularité : celle de Jeffrey Silverthorne, artiste majeur de la scène photographique contemporaine (alors que le Musée Niépce lui consacre dans le même temps une exposition rétrospective pour la première fois en Europe), et celle d’Alexia Monduit, jeune photographe que nous avons décidé de soutenir et de révéler au public.

L'exposition

Image
Alexia Monduit, Sans titre, de la série Into My Song, 2013-2014 ©Alexia Monduit, Courtesy Galerie VU’

Depuis plus de quarante ans, l’œuvre de Jeffrey Silverthorne explore les questions du sexe et de la mort, comme celles de la transgression, de la transcendance et de la métamorphose, tout en expérimentant le champ des possibles du médium photographique. Cette sélection de tirages vient dialoguer avec l’univers empreint d’étrangeté d’Alexia Monduit. Sur le fil du regard, son travail oscille entre instinct et introspection. Elle construit souvent ses images sur un mode séquentiel, qui s’il n’est pas intrinsèquement narratif, palpite, sous couvert d’une douce violence, d’un rythme singulier : « Entre mes mains, l’appareil photo agit comme le sismographe. Enregistreur d’un tremblement, il donne à voir une onde qui traverse mon regard depuis l’enfance. »

Cette exposition propose ainsi une conversation, un double regard qui, s’ils recouvrent chacun des expressions très différentes, se rejoignent en ce qu’ils envisagent la photographie comme une prise de risque, avec l’intensité d’une expérience aussi bien physique, psychique qu’émotionnelle.

Commissariat : Gilou Le Gruiec