• Untitled (Eyes) © Anderson & Low
  • Untitled (Forest Defender) © Anderson & Low
  • Untitled ( Kit the Swordsman) © Anderson &Low
  • Untitled (Ramen Bakuretsu Ken) © Anderson & Low
  • Untitled ( The Mighty One) © Anderson & Low
  • Untitled ( The Girl in the Red Hat) © Anderson & Low

Maison Européenne de la Photographie

Anderson & LowManga Dreams


La Maison Européenne de la Photographie présente Manga Dreams, une exposition d’Anderson & Low, duo de photographes anglais et sino-malaysien. L’exposition réunit une sélection de vingtaine de tirages ainsi qu’une vidéo.

Manga Dreams est un projet artistique inédit qui fait référence à l’art du portrait et dont l’esthétique, à mi-chemin entre photographie, graphisme, peinture numérique, calligraphie et vidéo, invite à plusieurs niveaux de lecture. Les sujets photographiés s’inspirent des mangas pour élaborer leur look, s’affublant de coiffures extravagantes et de tenues élaborées avant de se mettre en scène devant l’objectif.

Originaire d’Asie, le mot manga fut employé par Hokusai pour désigner des dessins humoristiques. Mais c’est surtout à la bande dessinée que renvoie la définition contemporaine de ce mot. Dans le cadre de cette exposition, le manga illustre le lien entre les formes d’expression urbaines, la cyberculture visuelle et l’art contemporain. Si on considère l’influence de la culture de la rue sur l’art moderne, on peut saisir à quel point Manga Dreams s’inscrit dans cette filiation artistique.

Lors d’un voyage en Asie, le duo de photographes est frappé par le changement radical de la jeunesse. Les grands centres commerciaux sont devenus les épicentres où s’exprime un nouveau phénomène culturel : une jeunesse se forgeant un style inspiré des mangas et des personnages de films d’animation. Vêtements, coiffures, gestuelle tout droits sortis de l’imaginaire manga les transportent dans un monde parallèle, loin de la réalité. Anderson & Low décident alors de réaliser une série d’images liée à ce phénomène.

En établissant un dialogue avec leurs sujets, Anderson & Low ont recréé en studio leurs nouvelles identités : d’une apparence classique au départ, chaque personne devient petit à petit un personnage emblématique de l’univers fantasy.

Anderson & Low utilisent la technologie numérique pour créer un univers ambigu et insufflent à leurs images le pouvoir d’altérer notre perception du réel. En filigrane de ce projet, on retrouve un thème récurrent dans l’oeuvre de ces artistes : celui de l’identité et de l’apparence.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...