• © Pierre Molinier
  • © Pierre Molinier
  • © Pierre Molinier

Maison Européenne de la Photographie

Archives Pierre Molinier


Exposition du 9 au 13 novembre, précédant la vente aux enchères publiques des archives, organisée par maître Joron-Derem le lundi 14 novembre à l'Hôtel Drouot-Paris.

Entre 1955 et 1976, Pierre Molinier a inventé les canons d’un style qui va influencer deux générations d’artistes, de Luciano Castelli à Breyer P-Orridge. Grâce à la photographie, Molinier fabrique du mythe sur mesure, se rêve en lesbienne et donne corps à ses fantasmes les plus fous jusqu’à imaginer une vie incestieuse avec lui-même. Sous son regard, l’homme devient femme, la femme poupée, le vivant se réifie, l’inanimé prend vie, les êtres et les choses convolent en justes noces pour se fondre en un être unique, nouvelle incarnation de la nouvelle Beauté Idéale. Pierre Molinier est aujourd’hui salué comme le Grand Précurseur, comme le Maître incontesté d’un mouvement essentiel à notre temps. Car Molinier est bel et bien l’inventeur d’un genre dans la double acception du terme.

L’exposition présente en particulier les études que la fille du peintre et photographe avait jalousement gardées dans le secret de son atelier : les collages photographiques et les dessins préparatoires ; mais aussi les objets mis en scène dans son oeuvre photographique, évoquant la symbolique de l’univers de l’artiste.

 

MÉCÉNAT DE COMPÉTENCE

Traduction des textes d’exposition réalisée grâce au mécénat de compétence de l’agence THOMAS-HERMÈS

Logo Thomas-Hermes

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...