• Montauk, nuit sur la mer © Barbara Luisi
  • Lune de Miel © Barbara Luisi
  • Blue Caribbean Night © Barbara Luisi
  • © Barbara Luisi
  • © Barbara Luisi
  • © Barbara Luisi

Maison Européenne de la Photographie

Barbara LuisiŒUVRES RÉCENTES


L’exposition à la Maison Européenne de la Photographie, présente, autour de deux séries un ensemble d’une quinzaine d’œuvres récentes de Barbara Luisi : ses paysage marins, issus de la série Dreamland (présentée jusqu'au 4 mai), ainsi que ses photos de nus, Fragility.

Née à Munich, Barbara Luisi vit et travaille à New York et à Camogli en Italie. À l’âge de 9 ans, elle commence à étudier le violon. Après un diplôme à à la « Hochschule für Musik und Theater » de Munich, elle se produit professionnellement dans de grands orchestres européens comme le Munich Philharmonic, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, la Bayerische Staatsoper, et comme premier violon au sein du “Pocci String Quartet”. Ces années de musique stimulent, renforcent, à la fois son œil et sa sensibilité. En photographie, Barbara Luisi retranscrit visuellement ce qu’elle éprouve en jouant de la musique. C’est à 17 ans qu’elle commence à photographier, avec un Leica M6, et à développer elle-même ses photos dans sa chambre noire. Elle décide plus tard de se consacrer entièrement à la photographie. Barbara Luisi exprime son art à travers la réalisation de portraits, souvent en lien avec le théâtre et la musique, la nature morte et le corps humain. Son travail a été présenté en Europe (Vienne, Genève, Dresde…) mais aussi au États-Unis et au Japon.

Comme l’écrit la philosophe Françoise Gaillard, « Barbara Luisi relève le défi que la mer oppose à la peinture. Mais sa mer n’est pas celle diurne et lumineuse qui permet à Monet, à Renoir, à Manet et à bien d’autres encore, de jouer de toutes les nuances de bleus, de gris et de verts. Sa mer à elle est nocturne, ombreuse, ténébreuse, tantôt noire, tantôt bleue, d’un bleu si foncé qu’il tire vers le noir. Et seule ce que le poète a si bien nommé “cette obscure clarté qui tombe des étoiles”, vient trouer de sa lumière froide cette surface sombre. »

 

PUBLICATION

Un livre, Dreamland, publié par les éditions Contrasto et la Maison Européenne de la Photographie, accompagne l’exposition.

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...