Ben
Il n'y a pas de photos ratées

La MEP

Ben

L'exposition

Image

J’ai voulu abandonner l’art mais j’en ai fait de l’art
j’ai voulu aimer mais je n’ai aimé que moi
je voulais être important et il n’y a pas d’importance
je voulais faire du nouveau et je fais comme les autres
je voulais dire la vérité j’en ai fait un mensonge

Qui est Ben ?

Il n’y a pas de photos ratées donc je me sens à l’aise pour montrer mes photos de famille, pour montrer mes photos de fantasmes ratés, pour déchirer une photo en douze. Oui mais si j’allais faire faire de belles photos en ciba chromo comme savent le faire les artistes qui donnent des ordres par téléphone. .

Ce serait de la fausse nouveauté ?
La photo me fait tourner la tête.
C’est trop facile. Il n’y en a trop.
C’est toujours bon même quand c’est mauvais.
Là, le sourire de la tante Angèle, là, le Viêt Nam juste avant que les Américains bombardent.
Là mon cousin Edouard quinze jours avant sa mort.
Là une procession à Sarajevo en 1914.
Là deux aborigènes traversant une rue goudronnée en Australie.

Je ne sais pas faire des photos mais je peux vous dire que j’aurais aimé photographier sur deux bouts de papier.
J’aurais aimé photographier Daniel Templon à son bureau pleurant de vraies larmes parce que Nahon aurait été nommé aux Arts Plastiques à sa place.
J’aurai aimé photographier le Dalaï Lama avec un papillon venu se poser par hasard sur sa tête.
J’aurai aimé photographier Mitterrand dans le parc de l’Observatoire 10 minutes avant l’attentat.
J’aurais aimé photographier ce qui ne se voit pas mais c’est difficile.

Ben