Christophe Clark / Virginie Pougnaud
Hommage à Edward Hopper

La MEP

Christophe Clark / Virginie Pougnaud

Notre collaboration est née avec une série d'images numériques, en hommage au peintre américain Edward Hopper. Notre démarche joue sur l'ambiguïté que représente l'assemblage d'une technique de pointe et d'un "bricolage" manuel.

L'exposition

Image

Nos photos évoquent la solitude qui habite toute forme humaine dès qu’elle est confrontée à la vie.
Nous donnons à voir un instant figé de l’isolement.
Peu importe le nombre d’êtres en présence, l’abandon est un don de l’esprit.
Les “ambiances” ont une place essentielle dans nos images.
Nous commençons toujours par le décor ; l’humain vient ensuite se poser sur telle chaise ou derrière telle fenêtre.

L’architecture ne définit pas la personne, pas plus que l’inverse, chacun est indépendant, mais ils cohabitent.
Nous promenons des personnages dans des univers reconstitués, c’est un genre de roman photo, duquel ne serait tirée qu’une seule image.
Des comédiens jouent un morceau de vie qui n’a pas été écrit, car l’histoire qu’ils racontent est connue de tous et chacun peut y mettre la sienne.

Christophe Clark, photographe.
Virginie Pougnaud, peintre et maquettiste.

Notre collaboration est née avec une série d’images numériques, en hommage au peintre américain Edward Hopper.
Notre démarche joue sur l’ambiguïté que représente l’assemblage d’une technique de pointe et d’un “bricolage” manuel.