Maison Européenne de la Photographie

CYCLE JR


Dans le prolongement de l’exposition dédiée à JR, un cycle spécial de projections est proposé chaque week-end dès 15h à l’auditorium de la MEP. L’occasion de découvrir notamment des films réalisés ou coréalisés par l’artiste, tel Visages Villages.

Seul, mais aussi en commun avec des artistes et réalisateurs dont il est proche, JR signe la réalisation de plusieurs films de ce cycle.
Ces films font partie intégrante de son œuvre, et ne sont pas de simples « making-off » documentant son travail plastique.

Par leurs cadres, leurs montages, leurs narrations, ce sont autant de propositions dont la diversité surprend. C’est le cas notamment de la série Wrinkles of the City, où chaque ville donne le ton d’un film différent, fédéré pourtant par même projet.

Cette diversité révèle la place que JR accorde à la rencontre et à l’échange dans son processus de travail : partage du projet lors de la prise de vues, lors du collage, rencontres avec d’autres artistes…

Dans ces films il est donc aussi question de complicité artistique ; avec Ladj Ly pour Les Bosquets ou les Chroniques de Clichy-Montfermeil, ou encore avec l’artiste Cubain José Parlá à la Havane. Rencontre encore, avec Robert de Niro, qui donne une voix magnifique à tous les migrants du monde dans Ellis.
Et il y a bien sûr la complicité, avec Agnès Varda qui signe avec lui Visages Villages.

D’avantage qu’un art sacralisé, le cinéma est certainement le meilleur moyen pour JR de garder trace de toutes les rencontres qui font partie de l’œuvre, et à l’instar d’une performance filmée, de la garder bien vivante.

HORAIRES

SAMEDI

15h : Faces,  Réal. Gérard Maximin
16h19 : Wrinkles of the City – Istanbul,  Réal.  Guillaume Cagniard
16h30 : Visages Villages,  Réal.  Agnès Varda, JR
18h05 : Ellis,  Réal. JR
18h20 : Wrinkles of the City – Carthagène,  Réal. JR
18h25 : Chroniques de Clichy-Montfermeil,  Réal. JR, Ladj Ly

DIMANCHE

15h : Wrinkles of the City – Los Angeles,  Réal. JR
15h13 : Women: Morro da Providência,  Réal. JR
16h30 : Inside Out,  Réal.  Alastair Siddons
17h40 : Wrinkles of the City – Shanghai,  Réal. JR
17h43 : Les Bosquets,  Réal. JR
18h : Wrinkles of the City – La Havane, Cuba,  Réal. JR

 

  • Ellis, 2015

  • Ellis, 2015

  • Faces, 2007

  • Inside Out, 2013

  • Inside Out, 2013

  • Les Bosquets, 2014

  • Les Bosquets, 2014

  • Wrinkles of the City – La Havane, Cuba, 2012

  • Wrinkles of the City – La Havane, Cuba, 2012

  • Wrinkles of the City – Shanghai, 2010

  • Wrinkles of the City – Istanbul, 2015

  • Wrinkles of the City – Los Angeles, 2012

  • Wrinkles of the City – Carthagène, 2008

  • Visages Villages, 2017

  • Visages Villages, 2017

  • Women : Morro da Providência, 2008

 

Programme détaillé

SAMEDI

Faces, 2007
15h
Réalisation :
Gérard Maximin
Durée :
79 minutes

En 2007, lors du projet Face 2 Face, JR et Marco réalisent la plus grande exposition de photographie au monde. Pour ce projet, des portraits d’Israéliens et de Palestiniens sont collés face à face, dans des formats monumentaux des deux côtés du mur de séparation et dans plusieurs villes alentours.

Wrinkles of the City – Istanbul, 2015
16h19
Réalisation : Guillaume Cagniard
Durée :
11 minutes

En mai 2015, JR travaille sur 15 bâtiments à Istanbul, une ville considérée comme un pont entre l’Europe et l’Asie, non loin de zones de conflits récents. Pour ce dernier chapitre du projet The Wrinkles of the City, JR dresse le portrait de personnes âgées qui ont vécu les transformations de leur ville, notamment la laïcisation d’Istanbul après 1924, et agrandit leurs visages pour souligner les changements dans l’architecture de nombreux endroits de la ville. Les collages peuvent être découverts dans les quartiers de Balat, Halac, Eminönü, Beyoglu…

Visages Villages, 2017
16h30
Réalisation : Agnès Varda et JR
Durée : 94 minutes

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer. Agnès Varda a choisi le cinéma. JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air.

Quand Agnès Varda et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique de JR. Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés. Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

Ellis, 2015
18h05
Réalisation : JR
Durée : 15 minutes, 2015

Laissant leur passé derrière eux, 12 millions d’immigrants fuyant la pauvreté, la discrimination, les dictatures sont arrivées aux États-Unis entre 1892 et 1954 via Ellis Island, la porte d’entrée pour des millions d’immigrants. À leur arrivée, ceux qui étaient malades étaient systématiquement dirigés vers l’hôpital. Un purgatoire à l’ombre de la Statue de la Liberté où des milliers d’hommes, de femmes, d’enfants, ont attendu leur sort. Ellis raconte l’histoire de ces immigrants qui ont construit l’Amérique tout en soulevant la question de ceux qui cherchent les mêmes opportunités aujourd’hui aux États-Unis et dans le reste du monde.

Wrinkles of the City – Carthagène, 2008
18h20
Réalisation : JR
Durée : 5 minutes 09

Précieux vestige du temps qui passe, la vieillesse s’affiche sur les murs de Carthagène, en Espagne, à l’automne 2008. Les habitants les plus âgés de cette cité espagnole apparaissent sur les hauteurs de la ville. Les visages d’hommes creusés par la guerre civile se dressent sur les façades chargées d’histoire.

Chroniques de Clichy-Montfermeil, 2017
18h25
Réalisation : JR – Ladj Ly
Durée : 62 minutes

Le 27 octobre 2005, deux adolescents originaires de Clichy-Montfermeil meurent électrocutés dans l’enceinte d’un poste électrique alors qu’ils tentaient de fuir un contrôle de police. Des affrontements éclatent dans le quartier, faisant de Clichy-Montfermeil l’épicentre des émeutes urbaines de 2005.

Les artistes JR et Ladj Ly développent depuis 15 ans des projets à Clichy-Montfermeil. Entre décembre 2016 et mars 2017, ils ont photographié plus de 750 habitants, travailleurs ou passants de la ville, en leur faisant rejouer des instants de leur vie quotidienne qu’ils ont mis en scène dans une immense fresque photographique épique rythmée à la manière du peintre mexicain Diego Rivera (1886-1957), reconnu pour son implication sociale et l’humanisme de ses œuvres.

Se basant sur cette fresque, JR et Ladj Ly déploient dans ce film documentaire les visages et les mémoires de ces habitants qui vivent la faillite de l’utopie de Clichy-Montfermeil, son chômage, ses révoltes sociales et ses mutations urbanistiques.

 

DIMANCHE

Wrinkles of the City – Los Angeles, 2012
15h
Réalisation : JR
Durée : 12 minutes

Los Angeles est le lieu de naissance du mythe hollywoodien. Le star system, le glamour et la beauté font partie de l’identité de la ville. Pour ce projet, JR souhaite opposer les rides des personnes âgées vivant dans cette ville et les marques de leur passé avec l’image de perfection et de beauté éternelle idéalisée par nos sociétés contemporaines.

Women : Morro da Providência, 2008
15h13
Réalisation : JR
Durée : 17 minutes

Morro da Providência est un endroit dont le nom est devenu synonyme de violence à Rio de Janeiro. Mais quand cette favela du centre de Rio fut présentée sur les écrans de télévisions en août 2008, ce n’est pas pour évoquer les affrontements entre narcotrafiquants et policiers dont elle est régulièrement le théâtre mais pour présenter l’exposition artistique Women Are Heroes.

Pour rendre hommage à celles qui occupent un rôle essentiel dans les sociétés mais qui sont les principales victimes des guerres, des crimes, des viols ou des fanatismes politiques et religieux, JR a habillé l’extérieur de la favela avec ses immenses photographies de visages et de regards de femmes, réunissant la colline et le village dans un regard féminin :« C’est un projet fait de bric et de broc, comme la favela elle-même. On s’est adapté à l’environnement dans cet univers où les toits des maisons sont en plastique et les revolvers des enfants en acier. On s’est débrouillé malgré les rues en pentes, les maisons chancelantes, les câbles électriques imprévisibles et les échanges de tirs qui traversent parfois plusieurs maisons ».

Inside Out, 2013
16h30
Réalisation : Alastair Siddons
Durée : 69 minutes

L’évolution fascinante du plus grand projet d’art participatif au monde, créé par l’artiste français JR en 2011. Le spectateur voyage et découvre comment JR, devenu simple imprimeur d’affiches, permet aux personnes du monde entier de recevoir gratuitement leurs portraits puis de les coller pour soutenir une idée, un projet, une action et de partager cette expérience. Ce film documentaire témoigne de la prise de possession de murs en apparence interdits d’accès, par des personnes testant les limites du possible.

Wrinkles of the City – Shanghai, 2010
17h40
Réalisation : JR
Durée : 2 minutes 28′

Fin 2010, JR emmène Wrinkles à Shanghai. Ce projet nous permet de lire l’histoire de la vie de ces gens, les souvenirs qu’ils veulent bien nous confier. En nous livrant ces récits, JR nous montre qu’il est important de ne pas oublier ce que les anciens ont à transmettre au plus jeunes. Sans porter de jugement, l’artiste nous propose un regard poétique, social et avant tout humain. Comme il le dit lui-même : « Changer la manière dont les gens voient le monde, est déjà une manière de faire changer les choses… »

Les Bosquets, 2014
17h43
Réalisation : JR
Durée : 17 minutes

L’œuvre vidéo Les Bosquets nous immerge dans un endroit où l’art, l’agitation sociale et le pouvoir de l’image s’entremêlent. En s’appuyant sur la représentation du ballet Les Bosquets du New York City Ballet (2014) qui s’inspire des émeutes des banlieues françaises de 2005, JR rend visible son expérience au sein de la communauté des Bosquets à Montfermeil où il a réalisé son premier projet, Portrait d’une Génération. Ce film s’inscrit dans la continuité de ce projet, pour lequel il utilise divers moyens d’expression et de narration : l’archive vidéo, la chorégraphie et le témoignage. Sur la musique de Pharrell Williams, Hans Zimmer et Woodkid, JR montre comment le désir d’exister dans ces quartiers peut combattre la précarité et créer du beau où l’on ne l’attend plus.

Wrinkles of the City – La Havane, Cuba, 2012
18h
Réalisation : JR & José Parlá
Durée : 28 minutes

En mai 2012, JR collabore avec José Parlá, artiste américain d’origine cubaine, sur le projet The Wrinkles of the City : de gigantesques installations dans le cadre de la Biennale de La Havane, pour lesquelles JR et Parlá ont photographié et enregistré 25 personnes âgées ayant vécu la révolution cubaine. JR a collé des portraits sur lesquels José Parlá a exprimé sa calligraphie palimpseste et ses peintures.

L’écriture de Parlá fait écho aux murs endommagés sur lesquels il écrit, et offre un commentaire sur la vie des personnes âgées de Cuba ; ensemble, JR et José Parlá animent les murs d’une ville habitués à recevoir uniquement les portraits de ses dirigeants.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...