Ernest Pignon-Ernest
photographe

Ernest Pignon-Ernest

Depuis plus de trente ans, Ernest Pignon-Ernest appose ses images sur les murs des cités. Ses dessins puissants au tracé ample font remonter à la surface les traces d’une histoire, d’un passé enfoui, d’une actualité cachée qui entrent en collision avec le monde contemporain, la vie au quotidien.

L'exposition

Image
Ernest Pignon-Ernest, Parcours Arthur Rimbaud, Paris , 1978 ©Ernest Pignon-Ernest

Magistrales, ses séries se déclinent au fil des lieux et des thèmes : Naples et le Caravage (Naples, 1988- 1995) ; les cabines téléphoniques et les sans-abris (Derrière la Vitre, 1997-1999) ; l’Afrique du Sud et le Sida (Piéta Sud-africaine, 2002) ; la prison désaffectée de Saint-Paul de Lyon où furent incarcérés de nombreux résistants (Prisons, 2012).

Ephémère par essence, ce dispositif d’installation sur les murs de la ville a naturellement conduit l’artiste vers la photographie pour documenter et garder une trace de son travail. De cette valeur initiale de document, la photographie a pris peu à peu le statut d’œuvre à part entière. Ainsi, l’artiste, qui rencontre la photographie incidemment, va s’emparer pleinement de ce médium, jusqu’à ce qu’il occupe une place centrale dans l’œuvre.

Véronique Bouruet-Aubertot

 

Commissariat : Odile Aittouarès-Inzerillo