Maison Européenne de la Photographie

Erwin Blumenfeld"Le culte de la beauté"


Cette exposition est la première grande rétrospective consacrée à Blumenfeld. Elle s'articule autour des quatre grandes capitales qui l'ont accueilli et ont favorisé l'éclosion et le développement de son talent: Berlin, Amsterdam, Paris et New York. Elle comporte plus de deux cent cinquante documents très variés et embrasse tous les genres auxquels le photographe s'est essayé : mode, portrait, nu, paysage et architecture.

Erwin Blumenfeld est certainement l’un des plus fameux photographes de mode du XXe siècle. Sa vie est aussi riche que son œuvre. Né en 1897 à Berlin dans une famille juive, il prend part à la Première Guerre mondiale comme conducteur d’ambulance dans l’armée allemande. Il s’installe à Amsterdam dès la fin des hostilités et se lance dans les affaires, mais ce n’est qu’en 1932 qu’il commence véritablement une carrière de photographe. En 1936, il est à Paris où il travaille à partir de 1938 pour le Magazine Vogue. En 1939, il devient pour quelques semaines le correspondant du magazine américain Harper’s Bazaar. Mais la guerre met très rapidement fin à cette collaboration. Il est interné dans des camps de concentration en France, avant de pouvoir s’embarquer pour les Etats-Unis qui lui ont accordé un visa. A New York, il renoue avec Harper’s Bazaar et ouvre son propre studio en 1943. C’est le début de plusieurs décennies aussi fastes que glorieuses.

S’il est surtout connu comme photographe de mode, Erwin Blumenfeld ne s’est jamais détaché intellectuellement de l’avant-garde artistique des années 1915-1930 dont il se souvient des inventions et qui alimente ses recherches, que ce soit dans le domaine de la création pure ou de la photographie appliquée. Dans sa jeunesse, il s’est inspiré de l’expressionnisme et du mouvement Dada. Il a réalisé des peintures, des dessins, des collages, de la poésie et de la prose dans un esprit expérimental et anticonformiste. L’exposition présente un large aperçu de ces oeuvres moins connues, mais fondamentales du point de vue de l’évolution artistique du photographe et qui sont à l’origine d’un renouvellement constant de sa part.

Cette exposition est la première grande rétrospective consacrée à Blumenfeld. Elle s’articule autour des quatre grandes capitales qui l’ont accueilli et ont favorisé l’éclosion et le développement de son talent: Berlin, Amsterdam, Paris et New York. Elle comporte plus de deux cent cinquante documents très variés et embrasse tous les genres auxquels le photographe s’est essayé : mode, portrait, nu, paysage et architecture.

Cette exposition que signe William Ewing -Directeur du Musée de l’Élysée à Lausanne-, est organisée par la Barbican Art Gallery de Londres.

-->