• © François Lagarde / Agence Opale
  • © François Lagarde / Agence Opale
  • © François Lagarde / Agence Opale
  • © François Lagarde / Agence Opale
  • © François Lagarde / Agence Opale

Maison Européenne de la Photographie

François LagardePortraits


Pour François Lagarde, la photographie est un acte féminin. Comme l’appareil, il semble recevoir vers l’intérieur, la personne et sa lumière. Tout l’inverse d’un tir. Faire un portrait était un acte fort, troublant, qui peut aller au fond de l’être, mais pour se révéler il nécessite le retrait.

En 1968, François Lagarde suit des études à l’Institut d’art et d’archéologie, où il rencontre le brillant Gérard Lemaire et l’adorable pacifiste Alain Pacadis.

L’époque, brutale et sauvage, plonge le trio d’amis dans l’immense chaos salutaire où voyagent leurs utopies : pillage de bibliothèques, vols, grèves et occupations du rectorat de la Sorbonne.

Dès le début des années 1970, François Lagarde rencontre tous les amis de Gérard-Georges Lemaire qu’il va avoir la chance de photographier: Christian Prigent, Bernard Lamarche-Vadel, Valère Novarina, Jean-Noël Vuarnet, Gérard Julien-Salvy entre autres.

« Leurs connaissances et leur culture fascinaient le dernier de la classe professionnel que je représentais. Ils étaient plus forts et surtout plus drôles que tous les profs. Mais ce n’étaient pas des profs, on buvait beaucoup et ils m’apprirent beaucoup. »

Suivent de magnifiques rencontres comme celles de Pierre Guyotat, Philippe Sollers, Julia Kristeva, Maurice Roche et surtout Denis Roche.  François Lagarde photographie sa « famille », celle qu’il avait choisie par la littérature, à travers leurs livres incroyables. « Ils m’ont tous donné envie de les rencontrer et ils ont transformé ma vision du monde. »

En 1975, Gérard-Georges Lemaire et François Lagarde organisent Le Colloque de Tanger à Genève. Ce colloque célébrait la rencontre de Brion Gysin et William S. Burroughs et leur œuvre commune : The Third Mind, Œuvre croisée.
Pour accompagner les innombrables portraits que François Lagarde réalisa de tous ces penseurs, écrivains et philosophe, Les colloques de Tanger (52’) seront également projetés au sein de l’exposition.

 

COMMISSAIRE

Commissaire de l’exposition : Jean-Luc Soret

 

AUTOUR DE L’EXPO

Tous les dimanches, du 13 Septembre au 10 Octobre, la programmation sera consacrée à la thématique «Photographie et sciences humaines» avec notamment la projection de Simondon du désert réalisé par François Lagarde.

 

MÉCÉNAT DE COMPÉTENCE

Traduction des textes d’exposition réalisée grâce au mécénat de compétence de l’agence THOMAS-HERMÈS

Logo Thomas-Hermes

 

PARTAGEZ…

Partagez votre visite de l’exposition sur FacebookTwitter et Google+ !
#FrançoisLagarde

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...