Jeu de Paume

Garry Winogrand


Le Jeu de Paume consacre au photographe américain Garry Winogrand (1928-1984) sa première rétrospective depuis vingt-cinq ans. Célèbre pour ses instantanés noir et blanc dressant un vibrant portrait des Etats-Unis des années 1950 au début des années 80, Winogrand est sans conteste l’un des maîtres de la photographie de rue, au même titre que Walker Evans, Robert Frank, Lee Friedlander ou William Klein.

Pourtant, l’analyse de son oeuvre, particulièrement prolifique, et de son influence dans l’histoire du médium, reste lacunaire : sa mort, qui l’emporte brutalement à 56 ans, ne lui laisse pas le temps de rattraper le retard pris dans l’archivage, le développement et le tirage de ses photographies. Près de 65 000 pellicules et planches contacts, soit quelque 250 000 clichés, restent alors lettre morte. Cette rétrospective réunit ses images les plus emblématiques ainsi que des tirages inédits, puisés dans les archives en grande partie inexplorées de la fin de sa vie. Elle offre une vue d’ensemble rigoureuse de son parcours et embrasse, pour la première fois, la totalité de sa carrière. Chroniqueur de l’Amérique d’après-guerre, témoin de son siècle, à l’égal d’un Norman Mailer ou d’un Robert Rauschenberg, Winogrand se fait la voix d’une nation fragilisée, oscillant entre doute et espoir.

Commissariat : Leo Rubinfien, Erin O’Toole et Sarah Greenough

Exposition coproduite par le San Francisco Museum of Modern Art et la National Gallery of Art de Washington

> A l’occasion de l’exposition, un catalogue monographique de référence est édité. 448 pages, disponible en versions française et anglaise. Coédition Jeu de Paume / SFMoma

Jeu de Paume

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...