• © Hélène Lucien / Marc Pallain

Maison Européenne de la Photographie

Hélène Lucien et Marc PallainFukushima : l'invisible révélé


Élaborée suite à la catastrophe de Fukushima en mars 2011, l’exposition a été pensée comme un parcours sensoriel à travers une série de photographies et d’installations plastiques et vidéo. S’interrogeant sur la représentativité de l’invisible, Hélène Lucien et Marc Pallain cherchent à révéler les traces de cet accident.

Pour montrer l’empreinte de la radioactivité ils ont déposé des films radiographiques sur les zones irradiées pendant des durées variables et à différents niveaux de radiation. Ce procédé, reposant sur le principe photographique, a produit des « chronoradiogrammes », représentations temporelles du dialogue entre la mémoire imprimée sur le film radiographique et la réalité changeante de la zone. Ce dispositif, qui constitue le cœur du projet, entre en résonnance avec des photographies prises sur la zone, des montages vidéo et des sculptures réalisées pour l’occasion, autant d’éléments qui s’imposent comme révélateurs d’une réalité invisible.

 

En coproduction avec

Logo-Kif-FBLogo Actuastyl LogoM&A

 

Création et installation sonore

Floy Krouchi

 

Avec le soutien de

Jacques Salles, Pierre de Bonneville, Emmanuelle Dittmer, Joël Foulon, Bernard Miyet, Lionel Plessy, Michel Peyroux, Léonidas Kalogeropoulos (Médiations et Arguments), Actuasyl.

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...