Henry Wessel
A Dark Thread

La MEP

Henry Wessel

« A Dark Thread » est la première grande exposition en France du photographe américain Henry Wessel, dont la carrière s’écrit sur près de cinquante ans.

L'exposition

Image
Henry Wessel, Incidents No.5, 2012
© Henry Wessel – courtesy Pace/MacGill Gallery, New York

Henry Wessel aimait passer en revue ses archives de planches-contacts et mettre en perspective des photographies prises à des décennies d’écart. Pour ce grand amateur de films noirs, ces rapprochements formels constituaient les débuts possibles d’un scenario d’intrigues.

L’exposition met en lumière trois séries. À l’instar d’un story-board, Incidents suit l’ordre précis constitué par Henry Wessel, selon un procédé de correspondances visuelles qui lui était cher. Sunset Park rassemble des prises de vue nocturnes, invitant à une plongée dans l’ambiance mystérieuse des nuits californiennes. Enfin, toujours en suivant un jeu de rapprochements visuels, Henry Wessel avait commencé, avant son décès en septembre 2018, à reconstituer avec les équipes de la MEP la troisième série de l’exposition : A Dark Thread, présentée sous cette forme pour la première fois.

Son univers unique et mystérieux se retrouve dans l’ensemble des ses images, comme un « fil noir » les liant les unes aux autres. L’exposition est également l’occasion de redonner sa place à l’un des artistes de la grande exposition de 1975 « New Topographics: Photographs of a Man-Altered Landscape ».

Henry Wessel avait également mis au défi des écrivains d’imaginer une nouvelle à partir d’une de ses photographies. Certains textes sont présentés de façon inédite au sein de l’exposition.

 

L'artiste

Henry Wessel

Originaire du New Jersey, né en 1942, Henry Wessel a étudié la psychologie avant d’être happé par la photographie en découvrant en 1966 le catalogue de l’exposition « The Photographer’s Eye » au MoMA de New York. Lorsqu’il visite Los Angeles en 1969, il est immédiatement frappé par la présence physique de la lumière si intense et particulière en Californie. Il décide de s’installer dans la baie de San Francisco en 1971 dès l’obtention de sa première bourse Guggenheim et y poursuivra son œuvre jusqu’à sa disparition en septembre 2018.

Partenaires

En partenariat média avec 

Logo Paris Premiere