Jean-Baptiste Huynh
Yeux

La MEP

Jean-Baptiste Huynh

L'exposition

Image

Exposition réalisée avec le soutien de la Banque NSMD

“Yeux” rassemble les portraits photographiques d’artistes et photographes français ou étrangers réalisés par Jean-Baptiste Huynh. Deux années durant, ce dernier a rencontré aux États-Unis, en Europe et au Japon les plus grands artistes et photographes de notre époque.

Jean-baptiste Huynh a su recueillir dans le regard de chacun une intériorité, une “clé” pour leur univers si personnel. Il dresse ainsi à travers “Yeux” un singulier et émouvant portrait du regard.

[diaporama]

“Eikoh Hosoë à Tokyo, David Bailey à Londres, Irving Penn, Duane Michals à New York, Jan Saudek à Prague, Shomei Tomatsu à Nagasaki, Gisèle Freund, Henri Cartier-Bresson, William Klein ou Raymond Depardon à Paris… pour chacun, une rencontre, un unique désir : voir dans les yeux de celui qui voit le monde autre pour dresser le portrait du regard.

Étrange entreprise que d’accomplir de si longs voyages pour voir ses yeux. D’abord quelques difficultés pour l’approcher, puis il finit par vous laissez entrer. Vous commencez à converser, à partager, à apprécier ou pas, peu importe, le lien se fait. Soudain, la perception se trouble, l’esprit s’échappe, seul le regard reste.

Rupture d’attention. Petite disparition pour mille apparitions : les visages des hommes, des femmes et des enfants qu’il a rencontrés, les guerres, les paysages, et les mers qu’il a dû traverser, les nus, les natures mortes, les portraits qu’il a su composer, ou encore les vents et les pluies, les ombres et les soleils qu’il a pu photographier, affluent alors, estompant pour un instant mon hôte.

Puis revenant à moi ou revenant à lui, regardant son visage et observant ses yeux, survient ce songe éblouissant : que je puisse, le temps d’un cillement ou celui d’un scintillement, voir en une fois tout ce que lui à vu.”

Jean-Baptiste Huynh
Préface du livre “Yeux”

Note sur l’auteur :

Artiste agé de 34 ans, d’origine pour moitié vietnamienne, Jean-Baptiste Huynh, vit et travaille à Paris. Ces portraits, sobres et épurés, allient intensité, intimité et force. Autodidacte, il réalise lui-même des tirages d’une grande clarté. Le livre est pour lui partie intégrante d’un projet, conçu comme un objet ordonné, expression achevée de sa vision. Dyptiques ou tryptiques sont réalisés pour s’inscrire parfaitement dans le format de l’ouvrage qu’il a choisi. Il signe avec Yeux son troisième livre. Dans la continuité des précédents ouvrages ” Intime Infini ” et ” Immortels ” ; ” Yeux ” s’attache une nouvelle fois à la dimension universelle d’une essence intime : le regard même de ceux qui ont une vision différente du monde.

Le parcours de ce jeune artiste est parsemé de réussites : Prix de la Villa Médicis hors les murs 1997, Prix Kodak de la critique 1997, lauréat de la Fondation Hewlett Packard France pour la photographie, 1996. Il reçoit la même année une mention spéciale du jury du Prix Moins Trente par le Centre National de la Photographie.

Pour ” Yeux “, Jean-Baptiste Huynh a bénéficié d’une aide à la création attribuée par la Fondation NSM Vie.