• © Joaquim Paiva
  • © Joaquim Paiva
  • © Joaquim Paiva
  • © Joaquim Paiva
  • © Joaquim Paiva
  • © Joaquim Paiva

Maison Européenne de la Photographie

Joaquim PaivaPhoto instantanée, Souvenirs de Brasilia


Joaquim Païva est né en 1946 au Brésil dans l’état de Rio de Janeiro. En parallèle d’une brillante carrière dans la diplomatie, il s’est très vite intéressé à la photographie, d’abord en tant que collectionneur, avant de réaliser ses propres clichés. Principal collectionneur de photographie au Brésil il a notamment photographié Brasilia, nouvelle capitale du pays dès 1960 et vitrine de l’architecture moderniste brésilienne. L’exposition présente une cinquantaine de clichés réalisés par Joaquim Paiva depuis les années 1970, témoignant d’un regard inédit sur la capitale brésilienne et ses habitants. Son travail représente un contrepoint original aux nombreuses photographies officielles de Brasilia, froides images d’une architecture monumentale, sans vie. Joaquim Paiva a lui photographié, essentiellement en couleurs, ceux qui y habitent, préférant la chaleur des quartiers populaires aux édifices d’Oscar Niemeyer.

La pratique de Joaquim Paiva peut être vue comme une médiation entre le rationalisme rigide, l’aridité géométrique de l’architecture de Niemeyer et l’exubérance de ces milliers d’ouvriers brésiliens venus des quatre coins du pays chercher un travail, souvent temporaire, dans la ville la plus moderne du pays. Pour vivre, ils se sont installés dans des villes satellites provisoires, constituant ce que l’on a dénommé le Núcleo Bandeirante. Ces migrants ont apporté avec eux leurs goûts pour l’artisanat le plus traditionnel. A posteriori, ces photographies des villes satellites peuvent être vues comme un véritable document anthropologique témoignant d’une réalité aujourd’hui disparue.

Joaquim Paiva réalise un travail d’humanisation de cette « architecture cérébrale » caractéristique de la ville, grâce à la fantaisie des constructions éphémères colorées dont les couleurs, parfois très vives, viennent en contrepoint de l’aridité de ce bout de terre au sein d’une région jusqu’alors inhabitée. Flâneur dans l’espace urbain à la recherche du beau et de situations éphémères, Joaquim Paiva tente dans ses photographies de contrebalancer le poids des espaces et la beauté de l’architecture par la diversité ethnique qui constitue la vitalité de la nation. Sa carrière diplomatique lui imposant de nombreux séjours à l’étranger, la photographie a été pour Joaquim Paiva, à chaque retour, un moyen de se réapproprier la ville et son identité brésilienne. L’ensemble des séries sur Brasilia présentées dans l’exposition en sont le témoignage.

Alban de la Fontaine

 

 

Commissaire d’exposition

Alban de la Fontaine

 

Catalogue

Un catalogue, publié aux éditions Conaculta, accompagne l’exposition.

 

MÉCÉNAT DE COMPÉTENCE

Traduction des textes d’exposition réalisée grâce au mécénat de compétence de l’agence THOMAS-HERMÈS

Logo Thomas-Hermes

 

Une saison brésilienne
en partenariat média avec

ANOUS-PARIS_BCKlebonbon-logoLogo Polka MagazineImprimer

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...