Joel Sternfeld
American Prospects

La MEP

Joel Sternfeld

L'exposition

Image

Joel Sternfeld est né à New York en 1944. En 1978, il décide de parcourir les États-Unis. Pendant près de huit années, traînant son lourd matériel de prise de vue 20 x 25 cm, il échafaude peu à peu sa propre imagerie : des paysages où s’inscrivent, non sans une douce ironie, les relations entre les êtres humains et leur environnement. Clé de voûte de son oeuvre, une cinquantaine de clichés couleur furent édités pour la première fois en 1987 sous le titre American Prospects (“Perspectives américaines”). Forte de l’héritage de grands noms de la photographie tels Walker Evans, Robert Frank, Lee Friedlander ou William Eggleston, l’oeuvre de Joel Sternfeld pourrait s’inscrire dans les Nouvelles Topographies, aux côtés de ceux de Lewis Baltz, Robert Adams ou Stephen Shore.

Sternfeld construit ses images avec la rigueur obsessionnelle d’un maquettiste. Il se joue de la couleur à des fins expressives proches de certaines pratiques picturales. Et la nature, tantôt dévastatrice, tantôt majestueuse mais toujours souveraine, apparaît dans son oeuvre comme un protagoniste inébranlable malgré les efforts de l’homme pour la dompter.