En ligne

Le Pornographe,
de Shohei Imamura


En écho aux expositions en cours, la MEP présente une sélection de films en lien avec le Japon. Dans l’attente de la réouverture de l’auditorium, le film Le Pornographe de Shohei Imamura vous sera proposé gratuitement en ligne pendant une semaine, à partir de jeudi 16 septembre à 19h, avec le mot de passe #SoireeCineMEP

Shohei Imamura fait partie, tout comme Shomei Tomatsu et Daido Moriyama, de la génération d’artistes qui s’est emparée des contradictions du Japon de l’après-guerre. Illustrant le tournant que prend la société japonaise à partir des années 60 avec notamment la remise en question de la cellule familiale traditionnelle et de la norme sociale, il filme la marginalité, la sexualité et une certaine forme de décadence.

Le personnage principal du Pornographe, M. Ogata, tourne des films érotiques pour gagner sa vie et subvenir aux besoins de sa famille. Il doit répondre aux demandes de plus en plus étranges de ses riches clients et voit sa vie devenir de plus en plus compliquée lorsque les Yakusas s’intéressent à ses affaires.

Pourvoyeur d’images rémunérées, l’activité d’Ogata filmée par Imamura est aussi une critique du capitalisme. Satire provocante du Japon des années 60, le film révèle les dessous du miracle économique du Japon d’après-guerre.

 

À découvrir aussi

-->