Lumière des Roses / Bruno Rosier
L’Absente

Lumière des Roses / Bruno Rosier

Paris 1929/30.
Un album de photographies amateur.
Une histoire d’amour.
LUI et ELLE, ils ont 20 ans.
Elle doit partir. Loin, très loin, sans promesse de retour.
Elle est « L’Absente ».
Leur histoire aura duré 6 mois.

L'exposition

Image
Photographe amateur (LUI), Ensemble ici, la première fois “toi” , Paris, 1929/1930 ©Lumière des Roses

LUI retourne sur les lieux où ils se sont aimés.
Méthodiquement, il photographie les rues où ils se donnaient rendez-vous, les sorties de métro, le banc des Tuileries, les cafés, l’entrée de l’hôtel, l’arrière-cour, son chien Black…
Sur les photos, les rues sont désertes, les cours sont vides, le banc des Tuilerie sans personne, le quai de la gare nu.

Sur chacune des photos, LUI trace une croix rouge, parfois deux, pour signifier leur présence et leur amour. Ils étaient là, tous les deux. Parfois il annote les tirages, toujours à l’encre rouge : « là, la première fois », « notre banc », « la rue où tu venais m’attendre », « chez moi où je t’ai dit de venir un soir »… Parfois, c’est elle dont on entend la voix : « Je suis à toi toute entière »…

Un album de photographies amateur dont l’originalité du processus narratif et le contre-temps qu’il induit posent clairement les thématiques inhérentes à la photographie : temporalité, mémoire, réalité-fiction.

L’exposition présente d’un côté l’album original tel qu’il a été conçu par LUI, et d’autre part, mais à partir des mêmes images, une création audiovisuelle contemporaine, l’album bis, qui démontera les évidences apparentes et renversera l’histoire.
Cette partie est confiée au plasticien Bruno Rosier. 

Commissariat : Galerie Lumière des Roses / Marion & Philippe Jacquier
Création artistique : Bruno Rosier