Martine Voyeux
Métissages

Martine Voyeux

D’une enfance imprégnée d’Algérie par son père et sa grand-mère, cette photographe française a ses racines des deux côtés de la Méditerranée. Quoi de plus naturel que d’en explorer les contours et les alentours.

L'exposition

Image
Martine Voyeux, Les Suds Grenade, Andalousie , 1988 ©Martine Voyeux

Séduite avant tout par l’âme du Sud, son odyssée a commencé par l’Andalousie, au milieu des années 1980, puis l’orient, l’Italie, jusqu’au Portugal, repoussant les limites strictement géographiques de son sujet. A travers ses clichés, c’est une petite histoire que nous avons voulu conter, celle des rencontres nord-sud de l’ouest méditerranéen, où Tanger essaie de rejoindre Gibraltar, où l’Andalousie espagnole flirte avec l’Alentejo portugais. Lieux de flux migratoires, ces territoires ont en commun une histoire, conquête musulmane et reconquête chrétienne, échanges commerciaux et culturels.

Les petites histoires du quotidien et les grands événements historiques se déposent en strates sur l’image. Il y a du mystère dans sa photographie, et personne pour vous prendre par la main dans ce dédale. Dans ces chemins labyrinthiques, Martine Voyeux laisse à chacun le plaisir de se perdre.

Ces terres pauvres, métissées, partagent le même soleil implacable, dont elle sait jouer des contrastes dans ses photographies noires et blanches. Elle y cherche les tensions, lumière / ombre, vie / mort, sensualité / rigueur, si caractéristiques de la Méditerranée.

Martine Voyeux fait partie de la Maison de photographes Signatures.

 

Commissariat : Francine Grünwald et Marco Epstein