Miller Levy
L'Aprèshistoire

La MEP

Miller Levy

Miller Levy se définit comme un "artiste de variétés" car il fait des choses très variées. Ce statut lui permet d'aborder l'art contemporain sous tous ses aspects : peinture, sculpture, vidéo, dessin, installation, photographie,... Son œuvre est une sorte de modèle réduit de la réalité, poétique, ludique et plein d'humour.

L'exposition

Image

Du 24 novembre 1999 au 9 janvier 2000, la Maison Européenne de la Photographie présente une sélection des œuvres photographiques et des vidéos de Miller Levy. L’exposition “L’Aprèshistoire” réunira la toute récente création photographique de l’artiste, dont elle porte le titre, ainsi que des photographies plus anciennes, le tout centré sur le thème de l’écriture. Miller Levy se penche ici, à nouveau, sur la question de la logique et de l’autodérision.

Miller Levy se définit comme un “artiste de variétés” car il fait des choses très variées. Ce statut lui permet d’aborder l’art contemporain sous tous ses aspects : peinture, sculpture, vidéo, dessin, installation, photographie,… Son œuvre est une sorte de modèle réduit de la réalité, poétique, ludique et plein d’humour. Tel un jongleur et un magicien, Miller Levy nous présente, avec une légèreté surprenante, le monde “pris au mot”.

Dans sa nouvelle série, “l’Aprèshistoire”, Miller Levy endosse le rôle d’archéologue et explore ainsi les cartouches vides de stylos billes comme s’il s’agissait de galeries vides et abandonnées d’anciens vestiges, en y infiltrant un endoscope. Ces cartouches, qui n’ont jamais été totalement vidées de leur contenu, retiennent, selon l’artiste, des potentialités, des mots, des idées antérieurs. En les photographiant, il nous invite à découvrir ce qu’il nomme “l’Aprèshistoire”, une bien étrange période qui demeure aussi pleine de mystères, une fois abandonnée, qu’elle était pleine de trouvailles en période d’activité.

Miller Levy est né en 1950 au Caire.
Il vit et travaille à Paris.