Naoya Hatakeyama
La Donation Dai Nippon, acquisition reçue en 1999

La MEP

Naoya Hatakeyama

Les travaux de Naoya Hatakeyama rejoignent les dernières acquisitions reçues par la société japonaise d'impression Dai Nippon Printing. L'ensemble de cette donation constitue aujourd'hui le cœur d'une collection originale représentative de la photographie japonaise contemporaine.

L'exposition

Image

La notion de paysage est très particulière au Japon : elle n’est pas associée à l’idée de nature mais à celle d’artifice. Selon la tradition des jardins miniatures et des bonzaïs, jardiniers, paysagistes et urbanistes japonais n’ont eu de cesse de déplacer le champ de la nature vers la culture. L’artifice, élevé à un art de vivre, s’apparente dans la culture traditionnelle à une certaine idée du raffinement. Aujourd’hui, cette propension à ne rien laisser au hasard a totalement modifié l’aspect des villes, aboutissant à un urbanisme boursouflé et kitsch, totalement maîtrisé. Hatakeyama montre dans ses photographies cette complète domination de la nature par l’homme d’où pourtant toute présence humaine est effacée. Dans la série des vues de Tokyo, Untitled (Tokyo), 1989-1998, la capitale est découpée, comme un nuancier, en rectangles qui multiplient l’image déjà abstraite et anarchique qu’on se fait de cette ville de près de 20 millions d’habitants.

Extrait de Donai Yanen ! Et maintenant : la création contemporaine au Japon, Paris, ENSBA, 1998.

Les travaux de Naoya Hatakeyama rejoignent les dernières acquisitions reçues par la société japonaise d’impression Dai Nippon Printing. L’ensemble de cette donation constitue aujourd’hui le cœur d’une collection originale représentative de la photographie japonaise contemporaine.