Nicole Tran Ba Vang
Collections

La MEP

Nicole Tran Ba Vang

Partenaire privilégié du Prix Arcimboldo pour la création numérique, la Mep présente chaque année, dans ses espaces d'expositions, le lauréat. Créé depuis 1999, le Prix Arcimboldo est décerné tous les ans par la Fondation d'entreprise Hewlett-Packard France et Gens d'Images à un créateur d'images numériques. Les laboratoires Dupon avec le Studio Janvier s'associent à ce prix en réalisant les tirages.

L'exposition

Image

Partenaire privilégié du Prix Arcimboldo pour la création numérique, la Mep présente chaque année, dans ses espaces d’expositions, le lauréat. Créé depuis 1999, le Prix Arcimboldo est décerné tous les ans par la Fondation d’entreprise Hewlett-Packard France et Gens d’Images à un créateur d’images numériques. Les laboratoires Dupon avec le Studio Janvier s’associent à ce prix en réalisant les tirages.

“Peau neuve”
Conforme aux canons de la beauté en vogue, souscrivant aux normes et aux critères du corps social, bardé de prothèses, de greffes cutanées et d’implants qu’il enfile ou ôte à volonté par pressions ou fermeture-Éclair, le corps féminin, rhabillé par sa nudité – ô paradoxe ! – ne se déshabille pas mais se pare d’une seconde peau qu’il revêt dans un ironique strip-tease à rebours. Épousant à ravir les formes du modèle qui moule sur soi son image, les éléments remodelables et permutables, qui ne sont pas de latex ou de silicone, mais la peau même !, façonnent la silhouette illusoire d’un être idéal, cloné, sans défauts, ayant effacé les fissures, les imperfections ou les infimes anomalies qui fondent le caractère et l’identité de chacun.

Ce qui est neuf ici, c’est la possibilité parfaitement accomplie qu’a le créateur aujourd’hui pour illustrer des fantasmes ou visualiser des situations qui ne pouvaient l’être avant, non parce qu’ils étaient immontrables, mais parce qu’on ne disposait pas des moyens pour y parvenir.

L’humour, il faut y insister, tempère l’aspect clinique des scènes décrites qui appartiennent autant à l’érotisme qu’à la sociologie et, par là même, au comportement politique. Le tact prend constamment en compte cet épiderme virtuel que l’auteur s’évertue à rendre palpable. Tout en assurant l’irréversible mue qui voit la pellicule du derme digital, ordinatisé sur l’écran, se substituer au grain du tirage, si longtemps assimilé à celui de la peau.

Le prix Arcimboldo, qui récompense les créateurs qui font appel aux techniques les plus modernes de la photographie, ne pouvait donc choisir meilleure lauréate après Orlan et Catherine Ikam.

Patrick Roegiers.