La MEP en ligne

ŌmecittàUn film de Chantal Stoman


Dans le cadre du cycle de masterclasses « Photographier la ville » organisé du 25 février au 18 mars, la MEP vous propose de découvrir un film de Chantal Stoman, suite à son intervention sur la thématique « Ville mémoire, ville miroir » : Ōmecittà.

Pour visionner le film, cliquez sur le lien ci-dessous et entrez le mot de passe suivant : Japon2020

Ancien paradis des cinéphiles, la petite ville d’Ōme, en banlieue de Tokyo, a la particularité d’être parsemées de reproductions peintes de centaines d’affiches de cinéma. C’est le lieu, pour la photographe Chantal Stoman d’une réflexion poétique sur le besoin de conserver la mémoire. La raréfaction des habitants, la disparition des cinémas et pour finir les typhons sont autant de métaphores de l’effacement de celle-ci.

« Ōme est une ville inconnue. Inconnue au Japon. Inconnue du tourisme. J’ai rencontré Ōme par hasard, une petite bourgade au nord-ouest de Tokyo, qui fait immanquablement rejaillir les plus belles scènes des grands classiques du cinéma. » Chantal Stoman

-->