Variations autour de la légèreté

Variations autour de la légèreté
Kitsou Dubois, Monsieur Moo

Manifestation consacrée aux nouvelles formes de la création contemporaine et à leurs rapports avec les sciences et les technologies, @rt Outsiders propose cette année différentes approches artistiques autour de la légèreté.

La MEP

Pionnière de la danse en apesanteur, Kitsou Dubois présente “Perspectives, le temps de voir” (2011), un parcours vidéo, photographique et sonore mettant en scène des danseurs évoluant dans un univers sans gravité. Interrogeant l’influence que l’image peut avoir sur nos facultés cognitives, elle propose une immersion sensorielle durant laquelle notre perception de l’espace et du temps s’altère.

Chorégraphe, chercheuse en danse, Kitsou Dubois expérimente des environnements alternatifs tels que les façades d’immeubles, les usines, l’eau ou l’apesanteur. En 1989, elle obtient la «Villa Médicis hors les murs» pour son séjour à la NASA à Houston aux Etats-Unis. A partir de 1991, elle collabore avec le Centre National d’Études Spatiales (CNES) sur différents programmes (entraînement des astronautes à partir des techniques de danse, étude du mouvement en apesanteur, projets artistiques). Depuis, elle poursuit ses relations avec les milieux scientifiques, universitaires et spatiaux. Elle peut ainsi régulièrement expérimenter la micro-gravité au cours de vols paraboliques avec son équipe de danseurs et d’acrobates. Toutes ces expériences sont filmées et fondent la matière artistique de ses différents projets. Son travail donne naissance à différentes formes : spectacles, installations vidéo, création in situ et films documentaires. Son dernier vol parabolique (le dix-neuvième!) a eu lieu en mars 2009 sur l’Airbus A300-ZERO-G et lui a permis pour la première fois d’embarquer des caméras pour filmer en 3D/relief.

L’installation vidéo “Paparuda” (2011) de Monsieur Moo met en scène une performance publique au cours de laquelle l’artiste a déclenché une pluie artificielle. Localisée au dessus d’une forêt boréale située à la frontière du Canada et des Etats-Unis, ce geste artistique fait référence à un différend géopolitique entre les deux pays, à propos de la propriété des nuages.
Monsieur Moo provoque des collisions entre son univers et celui de l’autre. Les codes qu’ils soient sociaux, urbains, cinématographiques ou même mythologiques viennent ainsi se télescoper. De ces collisions découle la poésie du nonsense initiatique, à l’opposé d’une quelconque intention morale ou dialectique. Entre actions incongrues et univers onirique, ses travaux mettent les spectateurs face à un reflet outrageux, absurde et fantastique de leur quotidien. Né en 1981 Maxime Berthou alias Monsieur Moo vit et travaille à Perpignan. Il performe et expose son travail en France et à l’étranger depuis 2005. Lauréat de nombreux prix dont celui du CNRS-OPH en 2010 et celui de Mécènes du Sud en 2008, Il participait cette année à une résidence à la maison numérique d’Aix-en-Provence.

Commissaire : Jean-Luc Soret

http://www.art-outsiders.net/archive_2011/index.html

 

 

Autour de l’exposition

Visite conférence : Kitsou Dubois, chorégraphe et danseuse, présente et accompagne le public dans les salles d’exposition, le mardi 6 décembre à 18h (pour les Abonnés et Amis de la MEP). Jean-Luc Soret, directeur artistique d’@rt Outsiders, présente et accompagne le public dans les salles de l’exposition, le jeudi 8 décembre à 18h (pour le public individuel). Accès libre sur présentation du billet d’entrée et sur réservation.
Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique “Les visites et conférences”.

 

Autres événements

Conférence : Anne-Marie Morice, directrice de Synesthésie, présente le projet artistique de l’artiste japonaise Kazuhiko Hachiya “OpenSky 2.0, 2010”, dans le cadre d’@rt Outsiders, le mercredi 23 novembre à 17h au Café de la MEP.

Catalogue : Initié par le collectif Nunc qui regroupe Clarisse Bardiot, Annick Bureaud, Jean-Luc Soret et Cyril Thomas, un premier opus “6×6/36 -Déplacement/Mobility” aux Éditions Subjectile, a été conçu en collaboration avec six artistes : Annie Abrahams, Beatriz da Costa, Nicolas Frespech, Antti Laitinen, Albertine Meunier, Servovalve (Grégory Pignot et Alia Daval).

Image en une : Paparuda, 2011 © Monsieur Moo