Maison Européenne de la Photographie

Shirin NeshatWomen of Allah


« Mes représentations de la femme islamique engagée dans la violence ne sont en rien une façon de promouvoir un chic radical mais un moyen de parler d’une certaine forme de féminisme qui a ses racines dans l’islam. Tout au long de son histoire, la femme islamique s’est battue aux côtés de l’homme par devoir, la femme a partagé la responsabilité mais aussi le poids d’être du martyre. Certains trouvent étrange cette juxtaposition entre féminité et violence. Mes images cherchent justement à magnifier ce paradoxe. À la fin, la notion de martyre semble se situer au point de rencontre entre l’amour, les considérations politiques et la mort. Elle commet un crime parce qu’elle aime Dieu, et cet amour entraîne la violence. »

Shirin Neshat a choisi la photographie comme moyen d’expression car celle-ci lui permet de construire une image avec tout le réalisme mais aussi toute la mise à distance dont elle a besoin pour rendre visibles ses questionnements. Le point crucial de ses recherches se rapporte au statut de la femme dans le monde islamique et de ses implications non seulement dans la vie quotidienne mais aussi spirituelle. Son travail avec l’écriture complète et enrichit ses photographies en noir et blanc déjà très graphiques et monumentales en elles-mêmes. Les phrases, mots ou poèmes de femmes iraniennes sont inscrits après coup sur le tirage, comme pour insister sur le fait que l’apparence des choses ou des êtres est bien loin de la vérité intérieure. L’écriture persane, liée d’autre part à la tradition du tatouage, est également ce qui permet à Shirin Neshat de renouer avec son propre passé. La beauté des œuvres qui en résultent ne doit pas occulter toute l’anxiété, la fragilité et le poids symbolique de la présence physique féminine. La fiction permet ici d’analyser et d’interroger ce qui apparaît comme des stéréotypes à travers une forme expressive lisible par tous, quelle que soit la langue parlée. L’artiste fige par la photographie une scène pleine de sous-entendus, comme l’écriture fixe la pensée.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...