Topor rit encore

La MEP

Topor rit encore

Une exposition conçue et réalisée par Patrick Roegiers

L'exposition

Image

Des Topor-matons, où il se livre à des facéties dans les cabines photomatons, aux séances dans le noir en studio où il dessine avec une lampe de poche, en passant par les poses impayables à Amsterdam où, coiffé d’un melon, cigare au bec, il s’adonne à un étourdissant numéro comique, sans oublier les “Ramollissements”, les photos de mode, les portraits pris par des amis et les ultimes vues trois semaines avant sa disparition, Roland Topor n’a cessé de s’amuser avec la photographie, d’en jouer et d’en user comme un moyen de création original. Son œuvre percutante d’artiste plurivalent, qui a vécu mille vies, s’enrichit désormais, pour une part émouvante et belle, d’un volet purement photographique, aussi inattendu qu’inédit.

Patrick Roegiers

La bande son de “Topor rit encore” est extraite du disque catalogue de l’exposition du Stedelijk Museum d’Amsterdam enregistrée en 1975 par Roland Topor et Freddy de Vree, à l’invitation de Ad Petersen, et d’une cassette inédite de contes et chansonnettes pour enfants, improvisés par Roland Topor, chez lui, à Paris, en 1992, et par Freddy de Vree au piano. Montage : Pierre Catois. Durée :11’4 “.