Une histoire privée
La photographie contemporaine italienne dans la collection Anna Rosa et Giovanni Cotroneo

La MEP

Une histoire privée

Claudio Abate / Antonio Biasiucci / Vincenzo Castella / Elisabetta Catalano / Luciano d'Alessandro / Bruna Esposito / Franco Fontana / Luigi Ghirri / Mario Giacomelli / Mimmo Jodice / Francesco Jodice / Raffaella Mariniello / Paolo Mussat Sartor / Vettor Pisani / Alfredo Pirri / Michelangelo Pistoletto / Ferdinando Scianna / Grazia Toderi / Paul Thorel / Paolo Ventura / Silvio Wolf

L'exposition

Image
© Vincenzo Castella – Genova – Villa Pigli, 1984 Courtesy Collection d’Anna Rosa et Giovanni Cotroneo

De nombreux amateurs d’art contemporain se tournent aujourd’hui vers la photographie. C’est le cas d’Anna Rosa et Giovani Cotroneo. Ce couple de collectionneurs italiens a commencé d’abord à rassembler, dans les années 1980, de l’art ancien, et particulièrement napolitain, des XVIIe et XVIIIe siècles, puis des œuvres d’artistes vivants : Polke, Richter, Paladino, Sol Lewitt…. et enfin, depuis une quinzaine d’années, des photographies.

À l’occasion d’Un été italien, un choix s’est naturellement imposé : celui de ne présenter dans cette collection très largement internationale que des photographes de la Péninsule, et qui plus est, contemporains.

La première partie de cette exposition s’ouvre sur les grands classiques, mais parfois à travers des oeuvres inédites. La seconde partie est dédiée à la jeune création, mais aussi à des photographes dont le parcours a accompagné les grands courants de la création artistique italienne contemporaine. Enfin, une installation inédite révèle un autre aspect de l’activité des Cotroneo, le mécénat. Souvent, ce couple parraine des projets et aide à la création. Ils ont ainsi proposé de produire une œuvre spécialement pour la MEP, une installation lumineuse inédite de l’artiste romain Alfredo Pirri. Baignée dans une lumière interactive dont la couleur et la température sont en perpétuel changement, cette œuvre, toute de verre et de marbre, peut être interprétée comme une subtile métaphore de la photographie.

Exposition réalisée avec le soutien de iGuzzini, Adn Kronos, Alcatel et la galerie Oredaria Arti Contemporane, Rome.