Maison Européenne de la Photographie

Vidéos d’artistes #08Stephen Dean - Anne Deleporte


Chaque samedi et dimanche de 14h30 à 15h00, dans le cadre d’une programmation de vidéos d’artistes de la collection de la MEP, une sélection de vidéos courtes de Stephen Dean et Anne Deleporte.

Ces deux artistes présentent un programme original de 30 minutes créé spécifiquement pour la MEP. Conçu comme un dialogue entre leurs vidéos, ce montage a été réalisé en collaboration étroite avec John Ferrère, qui a composé une musique originale créant des transitions entre chaque film.

En lien avec ce programme, une rencontre avec Stephen Dean, Anne Deleporte et John Ferrère est proposée à l’auditorium de la Mep le mercredi 9 décembre de 18h à 19h. Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

  • © Stephen Dean Grand Prix, 2006 - 7 min. 30 sec.

  • © Stepen Dean Grand Prix, 2006 - 7 min. 30 sec.

  • © Stephen Dean Gran Prix, 2006 - 7 min. 30 sec.

  • © Stephen Dean PULSE, 2001 - 8 min.

  • © Stephen Dean PULSE, 2001 - 8 min.

  • © Anne Deleporte TunaTune, 2009 - 4 min. 15 sec.

  • © Anne Deleporte Air Piano, 2010 - 5 min.

  • © Anne Deleporte Bullets 43, 2004 - 1 min. 10 sec.

  • © Anne Deleporte Princess Y, 2005 - 3 min. 43 sec.

  • © Anne Deleporte TunaTune, 2009 - 4 min. 15 sec.

 

Stephen Dean est né en 1968 à Paris. Il vit entre Paris et New York.

Dans ses vidéos, peintures et installations, Stephen Dean observe la vibration de la couleur : au nord de l’Inde, il suit une fête où des gens se couvrent de nuages de pigments colorés ; au stade de Maracana à Rio, il montre l’exubérance des supporteurs de football avant le match ; à Las Vegas, il dévoile le rythme psychédélique de silhouettes et de lumières colorées. Sa vidéo Grand Prix (2006), acquise cette année pour la collection vidéo de la MEP, est tournée dans le Nord-Est des États-Unis durant un championnat de « demolition derby», des courses automobiles sans destination dont le seul but est d’arrêter le mouvement—une véritable progression mécanique vers le chaos.

Pensionnaire à la Villa Medicis (2009-2010) et à Tokyo Wonder Site, Stephen Dean a présenté son travail aux Biennales d’Art Contemporain de Moscou (2009), de Venise (2005) et d’Istanbul (2003), et au Whitney Museum de New York (2002). Son œuvre a été également présentée dans des musées tels que le Los Angeles County Museum of Art et le San Francisco Museum of Modern Art, la National Gallery of Art de Washington, le Musée du Quai Branly, l’Institut d’Art Moderne de Valencia et le Musée d’Art de Tel Aviv, et se trouve dans de nombreuses collections publiques et privées dont le Fonds National d’Art Contemporain, Guggenheim Museum, La Colleccion LaCaixa, la Coleccion Jumex à Mexico, la Société Générale, la Yale University Art Gallery.

Les festivals de cinéma de Locarno, Miami, Edinburgh, Rio de Janeiro, Bilbao et Naples ont également montré ses vidéos.

 

Anne Deleporte est née en France en 1960. Elle vit entre Paris et New York.

Considérée comme une « magicienne de l’image », Anne Deleporte capte l’absence pour percevoir l’invisible. Récemment acquise pour la collection vidéo de la MEP, sa vidéo Princesse Y (2005), un modelage de terre «en temps réel», fait référence à Princesse X (1915-1916) de Constantin Brancusi. Si la sculpture de Brancusi adopte une forme phallique dans laquelle on peut toutefois reconnaître un corps de femme stylisé, Princesse Y peut se décrire comme la création d’un corps, infiniment recommencée, ou comme le malaxage d’une forme masculine et/ou féminine émergeant des mains de quatre potiers.

Après des études de sculpture, Anne Deleporte commence ses installations multimédia dans les années 1990. En 2008, elle participe à « Prospect I biennale » de la Nouvelle Orléans, et en 2009 présente simultanément Loose Cannon on Deck et Before the News au Museo do Paco Imperial et à la Galeria Laura Marsiaj à Rio de Janeiro. A l’automne 2010, elle réalise une fresque panoramique au Dallas Contemporary. En 2014, elle réalise une commande publique de la ville de New York et reçoit le prix Peter Reed. Elle prépare actuellement une fresque monumentale pour le McNay Museum de San Antonio ; ses œuvres sont également visibles à la Galerie l’Inlassable, Paris, dans l’exposition « Provoquer l’Apparition » à partir du 13 novembre.

Ses oeuvres ont été exposées dans des institutions telles que le New Museum à New York, le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, la Hayward Gallery à London, PS1 New York, le Santa Monica Museum of Art, le Shanghai Art Museum et le Musée de L’Elysée à Lausanne ; et se trouvent dans les collections publiques telles que le Centre Pompidou, le Tang Teaching Museum, le MAMCO et le Musée de la Chasse et de la Nature, Paris.

 

John Ferrère, né à Paris en 1990, vit et travaille à Paris.

En 2011, il rencontre deux artistes américains à la fois chanteurs et rappeurs, issus de la culture Hip-Hop de Miami ; Jude Péricles et Michael Auguste. Avec eux, il crée un collectif artistique qu’il baptise Hopestacle, véritable plateforme réunissant de nombreux jeunes musiciens. Ils font ainsi leurs premières armes sur des scènes parisiennes telle que le Batofar, la Bellevilloise, la Scène Bastille ou la Flèche d’Or. De cette frénésie musicale naissent d’autres projets et collaborations. Avec Black Jack, il réalise et compose un album qui fait apparaitre des artistes plus connus comme Oxmo Pucino, MC Solaar ou Beat Assaillante. Avec le rappeur Atlas, il part enregistrer à New York. Avec l’artiste plasticienne française Frédérique Loutz et l’artiste poète allemand Ernesto Castillo, ils réalisent des performances mêlant poésie, musique et peinture dans de nombreuses galeries ou musées tel que la Maison Rouge. Depuis 2014, il compose avec Saturne des musiques instrumentales et cinématographiques.

En 2012, il crée avec Ulysse Geissler, la galerie l’Inlassable située à Saint-Germain-des-Près et dans le Haut Marais à Paris ainsi que, en 2015, l’Inlassable Museum à New York.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...