L’Ukraine de Boris Mikhaïlov, à la MEP cet automne

La MEP est fière de présenter, du 7 septembre 2022 au 15 janvier 2023, la plus importante rétrospective consacrée à l’artiste ukrainien Boris Mikhaïlov (né en 1938 à Kharkiv) : Boris Mikhaïlov — Journal intime : l’Ukraine soviétique et après. Aujourd’hui considéré comme l’un des artistes contemporains les plus influents d’Europe de l’Est, il développe depuis plus de 50 ans une œuvre photographique expérimentale autour de sujets sociaux et politiques.

La pratique pionnière de Boris Mikhaïlov est aux frontières de la photographie documentaire, du travail conceptuel, de la peinture et la performance. Il mène depuis les années 60 une réflexion sur les bouleversements qui ont accompagné l’effondrement de l’Union soviétique et les conséquences, en Ukraine, de sa dissolution. Conçue en étroite collaboration avec l’artiste, l’exposition rassemble près de 400 œuvres et présente une vingtaine de séries les plus importantes, jusqu’aux plus récentes.

  • Communiqué de presse

    PDF

    Télécharger
  • Visuels presse

    Un mot de passe vous sera demandé pour télécharger les visuels. Pour l’obtenir, merci de nous contacter à l’adresse mentionnée ci-dessous.

    Télécharger

De la série « Red », 1968-75.
Tirage chromogène numérique, 45,5 x 30,5 cm
© Boris Mikhailov, VG Bild-Kunst, Bonn.
Tate : Acheté avec l'aide de l'Art Fund (avec une contribution de la Wolfson Foundation) et Konstantin Grigorishin 2011.

De la série « Luriki » (Colored Soviet Portrait), 1971-85.
Photographie noir et blanc colorée à la main, 81 x 61 cm
© Boris Mikhailov. Collection Pinault. Courtesy Guido Costa Projects, Orlando Photo

De la série « Yesterday’s Sandwich », 1966-68.
Tirage à développement chromogène, 30 x 45 cm
© Boris Mikhailov, VG Bild-Kunst, Bonn. Courtesy Galerie Suzanne Tarasiève, Paris.

De la série « Crimean Snobbism », 1982
Tirage argentique sépia, 15 x 20 cm
© Boris Mikhailov, VG Bild-Kunst, Bonn. Courtesy Galerie Suzanne Tarasiève, Paris.
Tate : Acheté avec l'aide de l'Art Fund (avec une contribution de la Wolfson Foundation) et Konstantin Grigorishin 2011.

De la série « At Dusk », 1993
Tirage à développement chromogène, 132,9 x 66 cm
© Boris Mikhailov, VG Bild-Kunst, Bonn. Courtesy Galerie Suzanne Tarasiève, Paris.

De la série « Salt Lake », 1986
Tirage à développement chromogène ton sépia, 75,5 x 104,5 cm
© Boris Mikhailov, VG Bild-Kunst, Bonn. Courtesy Galerie Suzanne Tarasiève, Paris.

De la série « National Hero », 1991
Tirage à développement chromogène, 120 x 81 cm
© Boris Mikhailov, VG Bild- Kunst, Bonn. Courtesy Galerie Suzanne Tarasiève, Paris.

De la série « Case History », 1997-98
Tirage à développement chromogène, 172x119cm
© Boris Mikhailov, VG Bild- Kunst, Bonn. Courtesy Galerie Suzanne Tarasiève, Paris.