• © Manon Lanjouère
  • © Manon Lanjouère
  • © Manon Lanjouère

Maison Européenne de la Photographie

Manon LanjouèreDemande à la poussière


Dans son espace dédié à la création émergente, le Studio, la MEP présente le projet de Manon Lanjouère, « Demande à la poussière », avec lequel elle a remporté le Prix FIDAL Youth Photography en 2017 et a été nommée pour le Prix HSBC en 2018.

À l’instar de John Adams dans son opéra I was looking at the ceiling and then i saw the sky, Manon Lanjouère prend pour point de départ de son œuvre le récit d’une catastrophe naturelle – ici un orage fictif – à forte valeur symbolique. La foudre s’est abattue sur un toit, laissant trace de la violence du choc et offrant au regard l’immensité du ciel. Cet événement imaginaire donne l’occasion à l’artiste d’en questionner la signification et d’en interroger le souvenir.
Le travail de Manon Lanjouère, fondamentalement pluridisciplinaire, procède par accumulation et collectes de documents : textes littéraires, photographies vernaculaires et documents scientifiques se mêlent à de fausses archives et aux portraits de studio qu’elle réalise.
Inspirée par le monde du théâtre, l’artiste fait de la fiction un sujet d’observation, usant de la mise en scène comme méthode.

Née en 1993, Manon Lanjouère vit et travaille à Paris. Diplômée de l’Ecole des Gobelins en 2017, elle a déjà exposé dans de nombreux festivals en France et à l’étranger. Ses œuvres comptent parmi les collections de plusieurs musées comme le musée Nicéphore Niépce à Chalon sur Saône et le musée de l’Elysée à Lausanne.

 

EN PARTENARIAT MÉDIA AVEC

 

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...